fbpx

Guerre en RD Congo : L’Ouganda verse à la RDC des dommages-intérêts

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Mme Rose Mutombo Kiese, ministre congolaise de la Justice a officialisé le paiement de l’Ouganda des dommages-intérêts, suite à sa participation à la guerre du Congo.

La garde des Sceaux a indiqué que ce sont environ 65 millions de dollars qui ont été transférés à Kinshasa au titre d’un premier versement. «Ces fonds sont logés dans un compte transitoire du ministère de la Justice dans une banque locale», a-t-elle précisé. Cette manne financière ne pourra être actionnée qu’après l’opérationnalisation effective du fonds spécial de réparations des activités illicites de l’Ouganda en RD Congo. En ligne de mire, l’indemnisation des victimes ou leurs ayants droit.

Cette opération survient après la condamnation prononcée en février dernier par la Cour internationale de justice (CIJ) contre l’Ouganda dans le cadre des crimes commis durant son intervention armée en RD Congo. Aussi l’entité judiciaire avait astreint Kampala à payer 325 millions de dollars en cinq versements annuels.

Si des retards sont constatés, «des intérêts moratoires au taux annuel de 6% seront appliqués sur toute somme due et non acquittée».

L’Ouganda est responsable de 15000 morts

Selon les conclusions de la CIJ, l’Ouganda serait directement impliqué dans la mort d’au moins 15 000 personnes durant cette crise, bien que la RDC estime qu’il y en aurait eu beaucoup plus.

Pour rappel, pour les préjudices subis, Kinshasa réclamait environ 11 milliards de dollars à l’Ouganda. «Mais bien qu’ayant reconnu l’atrocité des crimes commis par les forces ougandaises durant le conflit, la CIJ a estimé que la partie congolaise n’a pas produit assez de preuves pour obtenir le montant demandé».

On sera situé dans les mois à venir selon la régularité du paiement des 65 millions de dollars annuels. Il reste 4 tranches

Partager.

Répondre