fbpx

Guinée-Bissau: le Fagace apporte une réponse au financement de l’économie

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Afin d’apporter une solution concrète au problème de financement de l’économie bissau-guinéenne, des dirigeants et des experts, à leur tête Nguéto Tiraïna Yambaye, leur nouveau Directeur général, du Fonds africain de garantie et de coopération économique (Fagace) se sont rendus dans ce pays aux potentiels multiples. Des solutions sont d’ores et déjà proposées pour contribuer à son développement.

Le Président Umaro Sissoco Embaló de la Guinée Bissau fait partie de cette race de Chefs d’Etat que l’on peut qualifier d’hommes pressés, tant il veut redresser l’économie de son pays. Le Fagace, quant à lui, est l’une des institutions continentales les plus indiquées pour proposer les meilleures solutions de financement en servant de levier aux banques. C’est dans ce cadre qu’il faut apprécier cette mission dirigée par Nguéto Tiraïna Yambaye, le nouveau Directeur général du Fagace, qui séjourne depuis le 26 octobre à Bissau.

Fagace, Guinée-Bissau

Une réunion entre dirigeants Bissau-guinéens et ceux du Fagace.

Hier, le Chef de l’Etat bissau-guinéen l’a reçu en présence de Joao Aladje Mamadu Fadia, le ministre des Finances, une audience qui n’a pas manqué de donner des fruits. En effet, le Fagace a confirmé son intention de se poser comme acteur-clé du financement du développement bissau-guinéen, notamment en collaboration avec des partenaires comme la Badea (Banque arabe pour le développement économique en Afrique).

tinmar 970

Le fonds a clairement réaffirmé sa décision d’accompagner le Plan national de développement 2021-2025, à la hauteur des immenses potentialités dont regorge la Guinée Bissau. Il s’agira surtout de soutenir tous les projets d’investissements productifs qui devraient plus que jamais bénéficier des actions synergiques des institutions financières de développement.

 

Le Fagace ratisse large

C’est d’ailleurs ce qui explique que la mission du Fagace a ratissé large, comme l’a rappelé le Président Embaló. La mission a rencontré aussi bien les autorités politico-économiques que les institutions financières locales, les opérateurs économiques, afin de converger les efforts pour impulser le financement de l’économie bissau-guinéenne notamment à travers les mécanismes de partage de risques proposés par le fonds.

Il convient de rappeler que, le Fonds africain de garantie et de coopération économique est une institution financière internationale spécialisée dans la promotion des investissements publics et privés et contribue au développement économique et social de ses quatorze (14) Etats membres.

Grâce à ses interventions diverses en garantie, en financement direct, en prise de participation et en bonification de taux d’intérêt notamment, le Fagace a permis de mobiliser plus de 2500 milliards de F CFA, soit près de 3,82 millards d’euros, au profit des économies des Etats membres.

Partager.

Répondre