fbpx

Infrastructures. Projet d’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou : une Arlésienne ?

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans le Traité d’amitié et de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso (TAC) signé en juillet 2008, la construction d’une autoroute ralliant les deux capitales politiques, Yamoussoukro-Ouagadougou est mentionnée en bonne place et devrait être opérationnelle en 2020. Mais jusque-là, l’heure est toujours aux discours et aux études avant-projet.

 

1200 milliards FCFA. C’est le coût estimé de l’ambitieuse infrastructure routière devant rallier Yamoussoukro-Ouagadougou. Une autoroute longue de 900 km qui doit renforcer l’intégration et améliorer les échanges économiques entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Et si les experts des deux pays ont promis la fin des travaux en cette année 2020, à un trimestre de la fin de l’année, les travaux n’ont même pas encore débuté.

tinmar 970

A l’observance de la cartographie générale, c’est le Burkina Faso qui accuse le plus de retard. C’est le mercredi 16 septembre 2020 qu’un rapport de l’étude d’avant-projet sommaire a été restitué aux membres de l’ordre des ingénieurs et des partenaires techniques et financiers. Et le Directeur général de de l’Agence des Travaux d’Infrastructures du Burkina (AGETIB) qui assure la maitrise d’ouvrage de faire savoir que «Les techniciens vont apprécier et la décision reviendra au gouvernement. D’ici à février 2021, on doit pouvoir boucler toutes les études». Ce qui traduit que le démarrage des travaux, qui d’ailleurs seront exécutés en PPP, va encore attendre.

Dans la partie ivoirienne, les travaux ont bel et bien démarré depuis octobre 2017 par la section autoroutière entre Yamoussoukro et Tiébissou, longue de 37 km. Mais là encore, pour un délai d’exécution d’une trentaine de mois, le ‘’Groupement Sintram-Houar’’ exécutant les travaux est à peine à 60% de taux de réalisation avec à la clé deux mises en demeure. Le tronçon Tiébissou-Bouaké long de 96 km et confié à l’entreprise chinoise, China Road and bridge Corporation avance dans les proportions normales.

Partager.

Répondre