fbpx

La Grande-Bretagne et le monde ont rendu un dernier adieu à Elizabeth II

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Grande-Bretagne, des dirigeants et des monarques du monde entier ont rendu ce lundi un dernier hommage à la reine Elizabeth II, décédée le 8 septembre à l’âge de 96 ans, lors de funérailles nationales fastueuses à Londres.

Les portes de Westminster Hall, où était exposé le cercueil, ont été fermées au public à 06h30 (05h30 GMT), après quatre jours au cours desquels, après des heures à patienter dans la file d’attente, des centaines de milliers de personnes sont venues rendre hommage à la défunte souveraine, dont les 70 ans de règne constituent un record de longévité pour la monarchie britannique.

Le cercueil de chêne, sur lequel sont déposés l’étendard du Royaume-Uni et la couronne impériale d’apparat, a été  ensuite transporté dans la matinée vers l’abbaye de Westminster sur un affût de canon.

Le roi Charles III, ses frères Andrew et Edward, sa soeur Anne, ses fils William et Harry, ainsi que d’autres membres de la famille royale ont suivi le cortège jusqu’à l’abbaye.

L’une des cloches de l’abbaye de Westminster – où se déroulent les couronnements, les mariages et les enterrements des monarques britanniques depuis près de 1.000 ans – à retenti 96 fois.

Un certain nombre de chefs d’État africains, dont beaucoup ont rendu publics leurs messages de condoléances, seront présents. Parmi eux, selon les informations de Jeune Afrique, Paul Kagame, Denis Sassou Nguesso, Macky Sall – également président en exercice de l’Union africaine – et Azali Assoumani (lequel sera accompagné de son épouse).

Il faut noter également que quelque 500 chefs d’Etat, dont le président français Emmanuel Macron, le président américain Joe Biden, l’empereur du Japon Naruhito ou encore le vice-président chinois Wang Qishan, font partie des 2.000 personnes conviées aux obsèques.

La cérémonie s’est conclu par le “Last Post”, la sonnerie aux morts en usage dans les armées du Commonwealth, et deux minutes de silence ont été  observées à travers le Royaume-Uni.

Le cercueil d’Elizabeth II, décédée dans son château de Balmoral, en Ecosse, est ensuite transporté jusqu’à l’arc de Wellington, d’où il a été conduit vers le château de Windsor, à l’ouest de Londres, pour une cérémonie dans la chapelle Saint-Georges.

Les dépouilles d’Elizabeth II et de son époux, le prince Philip, décédé l’an dernier à l’âge de 99 ans, seront inhumées dans la soirée dans la chapelle du mémorial du roi George VI, lors d’une cérémonie privée.

Avec Reuters 

Partager.

Répondre