fbpx

L’avocat Sénégalais Mouhamed Kébé rejoint le panel des arbitres de la Commission Chinoise pour le Commerce International et l’Arbitrage.

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La CIETAC dont le siège est basé à Beijing, en Chine est le premier centre d’arbitrage commercial chinois chargé de résoudre les litiges en matière de commerce international.

En 2020, elle a administré plus de 3600 nouvelles disputes pour une valeur de plus de seize mille (16 000) milliards de dollars américains. 
L’élargissement du panel des arbitres de la CIETAC aux experts africains confirme l’intérêt constant de la Chine pour l’Afrique et la confiance qu’elle accorde aux juristes africains.

Cet élargissement s’inscrit aussi dans le cadre de l’initiative Belt and Road qui prévoit le financement de projets de construction d’infrastructures d’envergure pour les pays africains concernés.

Mouhamed Kébé

Me Mouhamed Kébé, Managing Partner de GENI & KEBE, membre DLA Piper Africa

L’admission de Me Mouhamed Kébé au panel des arbitres permet à la Commission d’avoir en son sein un avocat Pan-africain reconnu pour son expertise dans le domaine du droit de l’investissement et de l’arbitrage.

Avocat inscrit aux barreaux du Sénégal et de la Côte d’Ivoire, et Managing Partner de GENI & KEBE, membre DLA Piper Africa, Me Kébé a été impliqué soit comme Conseil, soit comme arbitre dans beaucoup de litiges d’arbitrage impliquant des États africains et des investisseurs. Il a publié de nombreux articles sur l’arbitrage et a accompagné beaucoup de multinationales dans leurs projets d’investissement en Afrique. 

Me Kébé a conseillé récemment de nombreux États africains dont entre autres, le Burkina Faso, la Mauritanie, le Sénégal, le Tchad sur des projets en relation avec l’investissement.

Il est membre de la Cour d’Arbitrage de la Chambre de Commerce Internationale, l’une des plus grandes institutions d’arbitrage au monde. Il est également inscrit dans le panel des arbitres du centre d’arbitrage de la CCJA de l’OHADA.”

Partager.

Répondre