fbpx

L’Egypte et la Russie vont commercer en rouble

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Moscou et Le Caire ont convenu d’utiliser leurs devises nationales pour les règlements de leurs échanges commerciaux bilatéraux, a annoncé le ministre russe de l’Industrie et du Commerce, Denis Manturov, en marge du Forum économique de Saint-Pétersbourg.

«Le volume des échanges commerciaux russo-égyptiens permet aux deux pays d’utiliser le rouble et la livre égyptienne dans les transactions commerciales. Cela servira les intérêts des deux économies », a-t-il déclaré. Pour la Russie, l’objectif est de contourner l’exclusion de ses banques commerciales du système de compensation mondiale Swift, décision prise par Washington et ses alliés européens pour sanctionner Moscou après l’invasion de l’Ukraine.

L’Egypte a besoin du blé russe 

De son côté, la ministre égyptienne du Commerce et de l’Industrie, Nevine Gamea, a confirmé que son pays allait adopter un système de paiement permettant l’utilisation du rouble dans les échanges commerciaux avec Moscou. « Le trafic maritime et aérien a été perturbé en raison de la crise ukrainienne, de même que les transactions bancaires. Il est nécessaire de trouver des mécanismes pour effectuer des règlements, car l’Egypte a besoin du blé russe », a-t-elle justifié.

4,7 milliards de dollars d’échanges 

Selon les données du ministère égyptien du Commerce, les échanges commerciaux entre Moscou et le Caire ont atteint 4,7 milliards de dollars en 2021, en hausse de 5,1 %. Les exportations égyptiennes vers la Russie ont augmenté de 14,7% en 2021 pour s’établir à 591,7 millions de dollars, tandis que les exportations russes vers l’Egypte ont enregistré une hausse de 3,9%, à 4,2 milliards de dollars.

Partager.

Répondre