fbpx

Libye : Le patron de la NOC libyenne décoré par les Etats-Unis de la médaille anticorruption

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Consécration pour Mustafa Sanalla, le patron de la fameuse National Oil Company (NOC), la société nationale qui gère le pétrole libyen. Il a été décoré de la médaille anticorruption par les Etats-Unis, une distinction que lui a délivrée Antony Blinken, le Secrétaire d’Etat américain.

En Libye, si les frères de Benghazi à l’Est et ceux de Tripoli à l’Ouest s’entredéchiraient depuis 2012, la National Oil Company est la seule qui a fait l’unanimité en permanence, tant la gestion de la ressource pétrolière a été irréprochable. C’est d’ailleurs ce qui explique que, même au plus fort de la crise, aucune des parties belligérantes ne s’est attaquée aux installations pétrolières.

Cette consécration n’est donc pas une surprise. Elle vient récompenser son engagement en faveur de la transparence dans la gestion des affaires du secteur et de la priorisation des intérêts de la population au-dessus de ceux des politiques.

Dans une déclaration publiée sur le site internet de la représentation diplomatique américaine à tripoli, Richard Norland , l’ambassadeur des Etats-Unis pointe les efforts fournis par Sanalla pour institutionnaliser la transparence. «La gestion transparente du secteur pétrolier et gazier par le président Sanalla a conduit à une augmentation constante de la production et a permis à la NOC de rester une institution apolitique et technocratique au profit de tous les Libyens », a-t-il indiqué.

Il convient de rappeler que la production pétrolière libyenne est en train de reprendre sa vitesse de croisière avec un plus de 1,2 million de barils par jour. On est encore loin du pic de 3,5 millions de barils quotidiens d’avant l’assassinat de Moammar Kadhafi, mais la production est en constante hausse depuis novembre dernier.

Partager.

Répondre