fbpx

Marché du café : Le match Ouganda-Ethiopie

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La campagne 2021/2022 a été historique pour la filière café en Ouganda. D’après l’Autorité de régulation, le pays a engrangé 862,3 millions de dollars de l’exportation du café.

Ce montant record depuis la libéralisation de la filière en 1991, explose de 54 % comparativement à la campagne précédente (560 millions de dollars). Selon le régulateur, cette performance commerciale s’explique principalement par une hausse des cours internationaux du café et, dans une moindre mesure, par une progression de 3 % du volume à 6,26 millions de sacs.

En août 2021, le stock mensuel exporté a franchi la barre des 700 000 sacs de café, une première dans l’histoire de la filière. Les principaux clients du café ougandais sont l’Union européenne (UE), les Etats-Unis, le Maroc, et l’Inde.

L’Ouganda est le premier exportateur africain de café en volume, mais reste supplanté en termes de valeur par l’Ethiopie. Addis-Abeba a exporté 300 000 tonnes de café en 2021 contre plus de 375 000 tonnes pour l’Ouganda pour des recettes estimées à 1,4 milliard de dollars. Cette situation s’explique par le fait que l’Ethiopie exporte plus la variété Arabica mieux cotée et plus chère alors que l’Ouganda vend surtout le Robusta, variété qui représente plus de 80 % de l’offre du pays. 

  

 

 

Partager.

Répondre