fbpx

Maroc : Managem acquiert des actifs stratégiques au Sénégal, au Mali et en Guinée

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le groupe marocain Managem a conclu, lundi 19 décembre, un accord avec la compagnie minière canadienne Iamgold Corporation, relatif à l’acquisition d’actifs stratégiques au Sénégal, au Mali et en Guinée.

Il s’agit d’une participation de 90% dans la société portant le projet aurifère Boto au Sénégal (les 10% restants continueront d’être détenus par l’Etat du Sénégal), l’ensemble des actifs de Diakha-Siribaya (Mali), Boto Ouest, Daorala et Senala Ouest (Sénégal), et Karita (Guinée), ainsi que les parts d’Iamgold dans la joint-venture Senala (Sénégal), précise un communiqué de Managem.

Il est à noter que tous les actifs acquis dans le cadre de cette transaction sont collectivement désignés les « Actifs Bambouk ».

L’acquisition porte sur trois  gisements contigus et un potentiel de croissance important sur trois pays voisins et situés dans la très prolifique faille géologique SMSZ «Senegalo-Malienne Shear Zone», avec un potentiel de production à court terme du projet aurifère Boto dont la réserve est de 1,6 million d’onces d’or (50 tonnes) et un total de ressources des Actifs Bambouk supérieur à 5 millions d’onces d’or (155 tonnes), fait savoir le communiqué.

Les actifs valorisés à 280 millions de dollars US

Le prix de l’acquisition de l’ensemble des actifs Bambouk a été valorisé approximativement à 280 millions de dollars US, comprenant un différé de paiement de 30 millions de dollars US qui sera, en principe, versé dans un délai maximum de 6 mois après la réalisation définitive de la transaction portant sur le projet aurifère de Boto et des propriétés associées au Sénégal, informe la même source.

L’aboutissement de cette opération est soumis à l’obtention de l’aval des autorités gouvernementales en charge des mines du Sénégal, du Mali et de la Guinée ainsi qu’à la satisfaction des conditions de closing usuelles.

«Managem, leader régional dans l’activité or en Afrique »

Le PDG de Managem, Imad Toumi, qui s’est félicité de la conclusion de l’accord, a déclaré que « cette transaction enrichira notre portefeuille d’actifs déjà solide, renforcera notre rôle de leader régional dans l’activité or en Afrique et consolidera notre position de top-performer au sein de l’industrie minière africaine ».

Imad Toumi

Imad Toumi, PDG du Groupe Managem


Et d’ajouter : « Nous sommes très enthousiastes à l’idée de travailler avec les équipes de Boto, Diakha-Siribaya et Karita pour faire progresser ces projets en nous appuyant sur l’expertise et l’expérience de nos équipes ainsi que les synergies évidentes entre ces actifs, les bonnes relations entre le Maroc, le Sénégal, le Mali et la Guinée et de la bonne dynamique de collaboration Sud-Sud ».

Pour sa part, Maryse Bélanger, Présidente du Conseil d’administration et Présidente et chef de la direction par intérim d’Iamgold, a déclaré que « nous sommes ravis que le développement des Actifs Bambouk soit assuré par le Groupe Managem, qui compte des décennies d’expertise dans le développement et l’opération de mines en Afrique et qui entend faire progresser ces actifs de manière responsable, au bénéfice de toutes les parties prenantes ». « Iamgold et ses dirigeants veilleront à la transition en douceur de la propriété », a-t-elle indiqué.

Managem

C’est un groupe minier panafricain qui développe et exploite depuis plus de 90 ans un portefeuille diversifié et équilibré entre l’or et les métaux de la transition énergétique.

Iamgold

est une société de rang intermédiaire qui exerce des activités en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Afrique de l’Ouest. Elle possède trois mines en exploitation : Essakane (Burkina Faso), Rosebel (Suriname) et Westwood (Canada), et construit le projet à grande échelle et à longue durée Côté Gold (Canada), dont la mise en production est prévue au début de 2024.

Partager.

Répondre