fbpx

Mauritanie. Le secteur des assurances mal noté par AoN Risk

Pinterest LinkedIn Tumblr +

AONGestion de risques. La Mauritanie n’est pas encore un « bon risque » pour les investisseurs étrangers si l’on en croit le dernier rapport AoN Risk, groupe américain spécialisé dans le courtage en assurance et la gestion de risques. Selon le niveau de risque, les pays y sont classés dans une grille sur six échelons allant du « faible » au « très élevé », selon la note reçue.
Dans le 16ème classement sur les risques politiques dans le monde, la Mauritanie se voit placé dans la catégorie « risque très élevé », avec une note de 5, aux côtés de l’Algérie, la Libye et l’Egypte.
Le classement établi par Aon se base sur des indicateurs tels que la solvabilité des États, la vulnérabilité des institutions financières, la capacité des États à mettre sur pied une politique fiscale, le niveau d’interférence de l’État dans l’économie, la nature de la législation et des réglementations applicables aux entreprises ».
Déjà bien mal notée au dernier rapport sur le Progrès social dans le monde (121ème sur 132), la Mauritanie confirme encore cette perception négative qu’en a l’expertise internationale.

Partager.

Répondre