fbpx

Militarisation : Classement 2020 des puissances militaires

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Global Fire Power Index vient de livrer son classement 2020 des puissances militaires qui, sans surprise, est toujours dominé par les Etats-Unis d’Amérique. Ils devancent la Russie, la Chine, l’Inde et le Japon qui ferment ce top 5 déterminé par le Power Index ou “Indice de puissance militaire” déterminant la force armée d’un état en analysant plus de 50 indicateurs dont le budget alloué à la défense, l’effectif des armées et la diversité des armements (terre, air, mer).

L’indice de puissance maximum (0,0000) est théorique, difficile à atteindre dans la formule actuelle. Ainsi, plus la valeur de l’indice est faible, plus la valeur militaire potentielle est élevée.

L’arsenal nucléaire est déterminant dans ce classement, puisque les Etats qui en disposent reçoivent un “bonus”, même si l’on sait qu’il restera probablement dans le domaine du dissuasif. Ainsi, en 2019, neuf pays (USA, Royaume-Uni, France, Chine, Inde, Pakistan, Israël, Corée du Nord) possédaient environ 14.465 armes nucléaires, dont 3750 déployées avec des forces opérationnelles et près de 2000 maintenues en état d’alerte élevée. A elles seules, les armées américaines et russes détiennent 92% de l’arsenal nucléaire mondial, ce qui explique la Bipolarité instaurée dans le monde à la fin de la deuxième guerre mondiale mais aujourd’hui bouleversée par l’émergence de la Chine et la timide réactivité de l’Union européenne (UE).

En termes d’effectifs, c’est la Chine qui occupe le premier rang avec 2 183 000 hommes actifs et 510 000 réservistes. L’Inde (1 362 500 actifs et 2 100 000 réservistes), les USA/Otan (1 281 900 actifs et 860 000 réservistes), la Corée du Nord (1 280 000 actifs et 6 300 000 réservistes) et la Russie (1 013 628 actifs et

2 572 500 réservistes) constituent en ce moment les cinq armées les plus “puissantes”.

Si l’on regarde les budgets, ce sont les USA qui arrivent largement en tête avec des dépenses militaires estimées à 716 milliards de dollars US. Ils sont suivis par la Chine (224 milliards USD), la Russie (87,8 milliards USD), l’Inde (57,8 milliards USD) et la Corée du sud (43,1 milliards USD).

D’autres indicateurs comme le développement économique, la stabilité financière, la qualité de la main-d’œuvre, les facteurs géographiques, la flexibilité logistique et l’appartenance à une coalition militaire, comme l’Otan, sont également pris en compte dans ce classement.  

Concernant l’Afrique, le classement des puissances militaires en 2020, selon Global Fire Power, concerne 35 pays sur les 138 concernés par l’étude. L’Egypte, pour des raisons historiques évidentes (guerres israélo-arabes) possède l’armée la plus puissante d’Afrique, avec effectif militaire estimé à

920 000 hommes et 11 700 blindés (indice 0,1872). L’Egypte est le seul pays africain qui se place dans le top 10 mondial des puissances militaires, en arrivant à la 9ème place de ce classement 2020 du Global Fire Power.

Selon ce classement, les pays les moins puissants sont le Bhoutan, le Libéria, la Somalie, le Suriname et la Sierra Leone.

>> Voir le classement<<

Partager.

Répondre