fbpx

Tous les articles qui parlent de 155

Actualité
0

Recyclage du phosphore : Le Groupe OCP rejoint l’European sustainable phosphorus platform (Espp)

Le leader mondial des exportations de fertilisants, le marocain OCP Group, vient de rejoindre l’European Sustainable Phosphorus Platform. L’objectif est de prendre part avec plus d’une quarantaine de partenaires à la promotion de la gestion durable du phosphore. Dans sa logique d’être un acteur majeur de la promotion d’une agriculture durable, le groupe OCP ne

Actualité
0

Vaccins : l’usine sénégalaise financée par l’Europe et les États-Unis va produire 25 millions de doses par jour à partir de 2022

Le Sénégal, plusieurs institutions et pays européens, et les Etats-Unis notamment, ont annoncé la signature vendredi 09 juillet, à Dakar, un accord visant à financer l’installation dans ce pays ouest-africain d’une usine de production de vaccins contre le Covid-19 et d’autres maladies endémiques. Cet accord est signé alors que l’Afrique subit une troisième vague de

Actualité Banque
0

BGFIBank Europe obtient l’extension de son agrément bancaire

Créée en 2009, avec une première extension de son agrément en 2015 ayant permis à la filiale du Groupe BGFIBank de collecter des dépôts à vue et à terme auprès d’une clientèle d’entreprises, BGFIBank Europe est désormais autorisée à collecter des fonds du public, conformément à l’article 18 de l’arrêté du 4 décembre 2017, par

Eclairage
0

Maroc : La Société Centrale de Réassurance (SCR) fait de Johannesburg son Hub pour l’Afrique Australe

La Société Centrale de Réassurance (SCR) ouvre un bureau de représentation à Johannesburg en tant que Hub en Afrique australe. Dans le cadre de sa stratégie d’expansion à l’international et notamment son ambition d’être un leader régional et continental, la Société Centrale de Réassurance (SCR), filiale de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG)

Eclairage
0

Mauritanie : Une affaire de rétrocommission dénoncée à partir du Sénégal

La Société mauritanienne de gaz (Somagaz), entreprise à capitaux majoritairement publics, traverse une mauvaise passe. Une enquête de la Police des crimes économiques tente de situer les responsabilités dans une affaire de rétrocommission de 120 millions d’ouguiyas (300.000 euros) révélée par la société sénégalaise Entreprise industrielle SA.   L’enquête a été ouverte suite à une

1 2 3 8