fbpx

OCP Group : 3e mondial en termes de responsabilité sociétale d’entreprise

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon Sustainalytics et Vigeo Eiris, le leader mondial du secteur des phosphates, OCP Group, est la troisième entreprise mondiale du secteur des mines et métaux en termes de développement durable.

Dragline sur la mine de Boucraa DR Groupe OCPDeux agences, références internationales dans l’évaluation de la performance en Sustainability et dans l’identification des niveaux de risques ESG (environnement, social et gouvernance) plébiscitent le groupe OCP pour sa responsabilité sociétale d’entreprise.

Ainsi, il ressort des données communiquées par le rapport Vigeo Eiris, que le Groupe OCP se classe à la 3e position mondiale sur un total de 206 entreprises internationales du secteur de l’industrie des mines et des métaux (Mining & Metals). C’est aussi le 1er parmi les entreprises des pays émergents.

Ainsi, le géant marocain a obtenu la distinction Top Performers de l’agence de notation confirmant son implication et son leadership en matière de développement durable depuis de nombreuses années.

Il faut noter que dans ce classement, le groupe OCP progresse nettement. Cette année, l’évaluation de sa performance générale a augmenté de 27 points en comparaison à l’année 2019. Au niveau d’OCP groupe, on explique qu’il s’agit du «fruit des avancées systémiques du Groupe sur les questions liées aux domaines étudiés par l’agence, à savoir l’environnement, les ressources humaines, les droits de l’Homme, l’engagement communautaire, le comportement dans les affaires ainsi qu’en matière de gouvernance».

«Alors que le score maximum atteint est de 76/100 toutes industries confondues, l’agence a attribué au Groupe OCP une note de 66/100, correspondant à un niveau avancé de performance dans le monde», ajoute la même source.

Pour effectuer sa notation, Vigeo Eiris se base sur les informations publiques et sur les précisions qui lui sont fournies en réponse aux questions qu’elle pose à toutes les entreprises évaluées. Le géant des phosphates est considéré comme «pro-actifs», c’est-à-dire faisant partie des entreprises appartenant au premier niveau de coopération.

Quant à l’agence Sustainalytics, elle évalue le Groupe OCP de manière non-sollicitée depuis quelques années en matière de force du management et son impact sur la composante «Risque ESG». Ainsi, OCP Group a vu son risque ESG réduit de moitié pour se fixer à un score de 27,4 points seulement.
Cette note de risque est composée de deux dimensions : le niveau d’exposition de l’industrie aux « Risques ESG », et le niveau de maîtrise desdits risques.

Le rapport Sustainalytics a permis à l’entreprise marocaine de se placer sur le podium des meilleurs performers parmi les 53 entreprises évaluées dans la catégorie «Agricultural Chemicals», souligne-t-on au niveau de l’entreprise.

Quoi qu’il en soit, les résultats des analyses menées par les deux agences Sustainalytics et Vigeo Eiris confirment une nouvelle fois les engagements du Groupe OCP en tant qu’entreprise responsable et ce, grâce notamment à l’expansion de sa politique en matière de développement durable et d’engagement social et communautaire.

OCP Group a réaffirmé la force de son «Engagement Communautaire» et de sa performance en «Environnement», deux critères où il a obtenu auprès de Vigeo Eiris les notes respective de 84/100 et 69/100, soit près du double des moyennes du secteur.

Alors que Sustainalytics lui a reconnu un fort niveau de gestion des aspects climatiques et émissions de gaz à effet de serre (GES) avec un score de 78/100 et ce, malgré la forte exposition au risque qu’implique son industrie.

En outre, concernant la Politique Droits de l’Homme, OCP Group fait carton plein. Sa note est passée à 100% pour Sustainalytics. L’agence Vigeo Eiris a quant à elle augmenté le score des indicateurs liés aux droits humains pour s’établir à 66% alors que la moyenne de l’industrie se situe à 37/100.

Partager.

Répondre