Dernières nouvelles
Accueil » A la une » Où investir en Afrique en 2020 : Les prévisions de la banque sud-africaine Rand Merchant Bank

Crédit Agricole Maroc

Où investir en Afrique en 2020 : Les prévisions de la banque sud-africaine Rand Merchant Bank

La Rand Merchant Bank (RMB) a publié le 12 février 2020 son 9ème rapport sur : «Où investir en Afrique ». Ce rapport devenu une référence dans les cercles économiques africains met en lumière les performances réalisées par certains pays et fait des recommandations à l’endroit des pays ayant sous-performé. L’année 2019 a été particulièrement riche au plan économique. Certains pays se sont illustrés au vu des performances réalisées. Ce sont les cas de Djibouti et de la Somalie. Ce dernier pays  apparaît pour la première fois dans ledit rapport.

Rand Merchant BankQue nous apprend le dernier rapport de la RMB ? Du rapport de l’année dernière à celui de cette année, le top 10 a connu quelques légers changements. En effet, l’Afrique du Sud rétrogradé à la 3ème place perd son deuxième rang au profit du Maroc. L’Égypte reste en tête du classement. La plus belle performance de ce top 10 est celle du Ghana qui gagne trois places pour se hisser au 6ème rang. Quant à l’Éthiopie, 9ème du présent classement, il enregistre la plus forte baisse perdant 5 places. Globalement, Djibouti enregistre la meilleure performance gagnant 10 places (44ème à 34ème) suivi par le Mozambique (8 places) et la Guinée (7ème).

Par ailleurs, le rapport identifie six secteurs porteurs capables de libérer le potentiel de croissance du continent. Ce sont le secteur des ressources minières, de la vente en détails, de la finance, des TIC, le secteur industriel et celui de la construction et de l’immobilier.

Sur le plan des ressources minières, le rapport note le potentiel de ce secteur en particulier dans certains pays. Quatre parmi eux, le Cameroun, le Congo, la RDC et l’Afrique du Sud connaîtront les plus grands projets miniers du continent. Le secteur pétrolier, quant à lui, contribuera également à soutenir la croissance en Afrique notamment par les trois plus gros producteurs de pétrole que sont le Nigeria, l’Angola et l’Algérie. Enfin, sur le plan agricole qui contribue à plus de 15% au PIB africain, le rapport recommande aux pays de doubler leurs efforts d’investissements. La Sierra Leone dont le secteur agricole contribue à plus de 50% du PIB est l’un des modèles en la matière a contrario de la Guinée Équatoriale où l’agriculture contribue moins de 5% du PIB.

Le rapport de RMB indique que le Nigeria, l’Angola et l’Ouganda sont les trois pays les plus attractifs pour investir dans le secteur du détail : «le secteur du détail à de beaux jours en Afrique en dépit de la classe moyenne dont la progression reste inférieure aux prévisions », précise Céleste Fauconnier, économiste à la Rand Merchant Bank.

Quant aux autres secteurs, l’on note des progrès notables dans le domaine des TIC avec plus de 25% de la population africaine ayant accès à internet. Le Maroc, l’Afrique du Sud et Maurice sont quant à eux les trois pays où l’on note les plus forts taux de pénétration d’internet. Enfin, le Rwanda est le pays où le giga de data internet est le moins cher avec 2 dollars US.

En somme, Maurice, le Rwanda et le Botswana restent les trois pays où il fait beau investir. Suivent les Seychelles, le Maroc, l’Afrique du Sud, la Tunisie, la Namibie, le Kenya et le Cape Vert pour clore le top 10. On note aussi l’entrée de la Somalie dans cette dernière parution du rapport de la Rand Merchant Bank.

Banque Investissements Rand Merchant Bank

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*