fbpx

Pandémie Covid-19 : Le FMI allège la dette pour 25 pays

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI) a  approuvé, ce lundi, 13 avril 2020, un allégement de la dette immédiat pour 25 pays.

Kristalina Georgieva, la Directrice générale du FMI.

Kristalina Georgieva, la Directrice générale du FMI.

«Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’annoncer que notre conseil d’administration a approuvé un allégement immédiat du service de la dette pour 25 pays membres du FMI au titre du fonds fiduciaire réaménagé d’assistance et de riposte aux catastrophes (fonds fiduciaire ARC), dans le cadre des mesures que le FMI prend pour aider ses pays membres à faire face aux conséquences de la pandémie de COVID-19 », a déclaré   Kristalina Georgieva, la Directrice générale du FMI.  

tinmar 970

Les pays concernés par cet allégement étant Afghanistan, Bénin, Burkina Faso, Comores, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Haïti, Îles Solomon, Libéria, Madagascar, Malawi, Mali, Mozambique, Népal, Niger, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sierra Leone, Tadjikistan, Tchad, Togo et Yémen.

Dans un communiqué de presse sorti, ce lundi, elle a aussi annoncé que les pays membres les plus pauvres et les plus vulnérables recevront ainsi des dons qui couvriront leurs obligations envers le FMI. Et ce, a-t-elle précisé, pour une phase initiale de six mois.  «Ce qui leur permettra de consacrer une plus grande partie de leurs faibles ressources financières aux soins médicaux et autres efforts de secours d’urgence vitale», a-t-elle  mentionné.

D’après la Directrice générale du FMI, le fonds fiduciaire ARC peut actuellement fournir un allégement du service de la dette sous forme de dons à hauteur d’environ 500 millions de dollars, y compris les 185 millions de dollars promis récemment par le Royaume-Uni et les 100 millions de dollars fournis par le Japon comme ressources immédiatement disponibles.

D’autres pays, parmi lesquels la Chine et les Pays-Bas, s’apprêtent également à apporter des contributions importantes.

Et d’interpeller les donateurs : «J’engage d’autres donateurs à nous aider à reconstituer les ressources du fonds fiduciaire et à renforcer davantage notre capacité à offrir à nos pays membres les plus pauvres un allégement supplémentaire du service de la dette pendant pas moins de deux ans.»

Depuis décembre 2019, le monde est touché par une pandémie Covid-19. Les premiers cas ont été enregistrés en Chine dans la ville de Wuhan, avant de se propager. Pour prévenir, des mesures de fermeture des frontières, de confinement partiel ou total, … ont été prises. Aujourd’hui, des milliers de personnes sont morts, d’autres hospitalisés, d’autres mis en quarantaine. Ce qui affecte fortement l’économie planétaire.

Partager.

Répondre