fbpx

Pays en développement : La crise sanitaire met en danger les « Objectifs du Millénaire »

Pinterest LinkedIn Tumblr +

D’après les résultats d’un nouveau rapport publié mercredi 22 septembre par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la pandémie de Covid-19 a freiné les progrès accomplis dans la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD) et sapé des décennies de travail en faveur du développement.

L’analyse, qui s’intitule Tracking progress on food and agriculture-related SDG indicators 2021, porte sur huit Objectifs du Millénaire qui ont été adoptés lors d’un Sommet des Nations Unies à New York, en 2015.

Les principales conclusions de ce rapport sont plutôt inquiétantes :

– La pandémie de Covid-19 pourrait avoir plongé 83 à 132 millions de personnes supplémentaires dans la faim chronique en 2020, ce qui nous éloigne encore plus de l’objectif Faim zéro ;
– Un pourcentage inacceptable des aliments (14 pour cent) sont perdus dans la chaîne d’approvisionnement avant même d’avoir pu arriver jusqu’au consommateur ;

– Les systèmes agricoles sont les plus touchés par les pertes économiques dues aux catastrophes ;

– Les petits producteurs restent défavorisés et, dans les pays en développement, les femmes gagnent moins que les hommes même si elles produisent plus ;

– L’instabilité des prix s’est accentuée en raison des contraintes liées à la pandémie de Covid-19 et aux mesures de confinement adoptées pour y faire face ;

– Les progrès en matière de conservation de la diversité génétique des plantes et des animaux pour l’alimentation et l’agriculture restent insuffisants ;

– Les inégalités entre femmes et hommes concernant les droits sur les terres sont extrêmement répandues ;

– Des lois et usages discriminatoires continuent de faire obstacle à l’exercice par les femmes de leurs droits fonciers ;

– Le stress hydrique atteint toujours des niveaux alarmants dans beaucoup de régions, ce qui menace le développement durable.

 

   

 

Partager.

Répondre