Dernières nouvelles
Accueil » Dossier du mois » Relancer la production agricole

Relancer la production agricole

Alors qu’elle apporte près d’un tiers du PIB du continent et emploie 65 à 70% de la population, l’agriculture est sans nul doute un levier important qui permettra de créer plus de croissance inclusive.  Le secteur dispose d’un énorme potentiel de transformation.

L’Afrique est dotée d’une grande diversité de zones agro-écologiques, ce qui créé un vaste potentiel pour les produits agricoles sur les marchés intérieurs comme à l’étranger. L’Afrique subsaharienne détient environ la moitié des réserves mondiales de terres incultes, de même que de vastes réserves d’eaux inexploitées. Cela rend possible une large expansion du secteur, en particulier au moment où la demande de produits agricoles et de nourriture dans le monde et dans le continent augmente drastiquement. « Les pays africains, par exemple, importent pour plus de 25 milliards de dollars de nourriture chaque année. Seulement 1 milliard de dollars provient de pays africains. Cela créé un vaste marché agricole intra-africain et des opportunités pour les nombreux fermiers du continent. Cependant, si l’Afrique exploite ce potentiel, de nouvelles approches du secteur verront le jour. Pour assurer une croissance inclusive à long terme sur le continent, l’agriculture africaine doit opérer un glissement d’une agriculture très diversifiée, orientée vers l’élevage de subsistance sur la plupart du continent, à une production plus orientée vers le marché, plus agro-industrielle et de meilleurs accès aux marchés », analyse la BAD. Selon l’institution panafricaine, l’agenda inclura aussi des mesures pratiques pour renforcer les connections entre les petits et les plus grands exploitants, le marché orienté vers l’élevage et les opérations agro-industrielles. Cela implique une fourniture de produits améliorée et que la commercialisation de ces produits soit en cohésion avec la chaîne de paiement. Cela exige, en ce qui les concerne, que les infrastructures ruro-agricoles soient améliorées.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*