fbpx

Stockage de sécurité alimentaire: la Cedeao partage son expérience

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une conférence internationale devant durant près de deux semaines s’est ouverte hier mercredi 28 avril, autour du thème de la sécurité alimentaire, sous l’égide de la Commission de la Cédéao qui souhaite partager l’expérience de l’institution sous-régionale avec ses partenaires.

C’est Shirley Ayorkor Botchwey, ministre des Affaires étrangères et de l’intégration régionale de la République du Ghana et présidente du Conseil des ministres de la Cedeao qui a donné le coup d’envoi des travaux, ce mercredi 28 avril.
« L’objectif général de cette conférence internationale est de construire les bases d’un partenariat multilatéral renouvelé pour renforcer, de manière durable, la résilience du système ouest-africain de stockage de sécurité alimentaire et ses capacités à faire face efficacement à l’amplification et la complexification des crises alimentaires, nutritionnelles et pastorales », soulignent les organisateurs.
De façon spécifique, les participants échangeront autour de cinq principales thématiques. En l’occurrence, la première porte sur « la vulnérabilité de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle ». En deuxième lieu, « les réserves alimentaires et la gestion des crises alimentaires, nutritionnelles et pastorales conjoncturelles en Afrique de l’Ouest » fera l’objet d’échanges, avant que ne soit passé au peigne fin « le rôle des stocks dans la promotion de systèmes alimentaires durables et dans la construction du marché régional des produits alimentaires » dans un troisième temps.

En quatrième lieu, ils se pencheront sur « le rôle des réserves alimentaires dans le renforcement de la résilience et la protection sociale des ménages ». Et enfin, le dernier thème est celui « des partenariats et mécanismes de financements innovants pour renforcer la résilience du système régional de stockage de sécurité alimentaire et ses capacités à faire face efficacement à l’amplification et à la complexification des crises alimentaires, nutritionnelles et pastorales ».

La conférence s’inscrit dans le cadre de la capitalisation du projet d’appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest financé par l’Union européenne. Un projet qui a permis d’entamer, en 2015, l’opérationnalisation effective de la stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest.
Cette stratégie repose sur quatre lignes de défense complémentaires à savoir les stocks de proximité mis en place et gérés par les organisations locales ou des collectivités décentralisées, les stocks nationaux de sécurité gérés par les Etats ou cogérés par les Etats et leurs partenaires financiers, la réserve régionale de sécurité alimentaire mise en place et gérée par la Commission de la Cedeao, et le recours à l’aide internationale, lorsqu’aucune solution ne peut être trouvée au niveau des trois premières lignes de défense.

Partager.

Répondre