fbpx

Système monétaire: Fin de règne pour le dollar, l’ère des monnaies électroniques commence

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après près de cinquante ans de règne pratiquement sans partage sur le système monétaire international, la suprématie du dollar devrait bientôt prendre fin. C’est en tout cas l’avis de Philip Middleton, vice-président du groupe de réflexion des institutions monétaires et financières (en anglais, OMFIF ou Official monetary and financial institutions forum).

Il commence son étude en notant que « Les empires s’effondrent rarement du jour au lendemain dans un cataclysme inattendu. Au contraire, ils s’effondrent lentement sur une longue période avant qu’un choc extérieur important tel qu’une guerre, une récession, un événement climatique majeur, ne porte le coup de grâce. Alors, les historiens identifieront les causes de l’effondrement et exprimeront leur étonnement en disant que «personne ne l’a vu venir» ».
Et pour le dollar, cela pourrait être pareil, puisque la monnaie électronique est en train de s’imposer comme une vraie menace contre le billet vert. Et dans ce cas précis, les futurs historiens pourraient dater le fait déclencheur la semaine de 2020 où « les élus du Congrès américain débattaient sur les moyens de faire parvenir l’aide fédérale du Covid-19 à des milliers de foyers alors que la Chine était déjà en train d’expérimenter l’utilisation de la monnaie électronique par 500 millions de personnes ».
Selon Middleton, le dollar comme monnaie de réserve de change et d’échanges dans les transactions internationales pourrait bien suivre le chemin des deniers romains, du florin hollandais ou de la livre sterling, autant de devises ayant servi de monnaie internationale.
Selon lui, le consensus de Bretton Woods qui a servi de base au système monétaire international durant les 75 dernières années, s’il n’est pas définitivement perdu, est du moins obsolète. Et le fait est qu’aucune autre monnaie, ni l’euro, ni le yuan chinois ne sont en mesure de prendre la relève.
Quand en 2019, Mark Carney, gouverneur de la banque centrale britannique, Bank of England disait qu’il fallait chercher un remplaçant au dollar, il ne croyait pas si bien dire. La pandémie du Covid-19 a eu un effet accélérateur dans la mesure où les transactions électroniques se sont considérablement multipliées alors que celles de la monnaie physique ont baissé.

Partager.

Répondre