fbpx

Tech : Apple et Google dans la tourmente en Russie

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les autorités russes forcent Apple et Google de désactiver les comptes de l’opposant Alexeï Navalny.

L’Autorité de régulation des télécoms russe a estimé que le refus d’Apple et de Google de supprimer l’application de l’opposant Alexeï Navalny, bête noire du Kremlin qui purge actuellement une peine de 18 mois de prison, pouvait s’apparenter à une « ingérence dans les affaires intérieures du pays » car elle permet à l’opposant de Vladmir Poutine de continuer à influencer les débats politiques à l’approche des élections législatives dont il est banni. Alexeï Navalny et ses alliés, contraints à l’exil ou mis aux arrêts comme lui, n’ont pas le droit de présenter le moindre candidat aux élections législatives qui se tiendront dans trois semaines. Les deux géants américains de la tech encourent de lourdes amendes voire, des poursuites judiciaires. La pression des autorités russe sur Apple et Google tombe au bien mauvais moment pour ces deux membres des GAFA qui doivent affronter par ailleurs des amendes dans plusieurs pays européens pour non-violation de la loi protégeant les données personnelles.

Partager.

Répondre