fbpx

Tunisie : La balance commerciale affiche un trou de 7 milliards de dollars

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A fin novembre 2022, le déficit commercial de la Tunisie s’est creusé de 58,8 % pour s’établir à 7,34 milliards de dollars, par rapport à la même période de l’année 2021.

Selon les données de l’Institut national de la statistique (INS), publiées mardi 13 décembre, le solde commercial s’établit à 23,28 milliards de dinars (soit 7,34 milliards de dollars) contre 14,65 milliards, soit 4,6 milliards de dollars durant les onze premiers mois de l’année 2021. C’est une augmentation de 58,8 % en un an !

La dégradation du solde commercial est dû à l’aggravation du déficit enregistré avec les principaux fournisseurs du pays comme la Chine avec 7,940 milliards de dinars (soit 2,5 milliards de dollars), la Turquie avec 3,691 milliards de dinars (soit 1,16 milliard de dollars), l’Algérie avec 3,265 milliards de dinars (1,02 milliard de dollars), la Russie avec 2,571 milliards de dinars (811 millions de dollars), l’Italie avec 2,249 milliards de dinars (709 millions de dollars) et l’Espagne avec 735 millions de dinars (231 millions de dollars).

Sur le déficit total, la partie liée à l’énergie enregistre une forte hausse de 39,5 %, soit 2,9 milliards de dollars contre 1,42 milliard au cours des 11 premiers mois de 2021.

Au mois de novembre dernier, l’inflation en Tunisie a bondi à 9,8 %, compte tenu de la fluctuation en matière de disponibilité des produits de base au niveau local, et la hausse de leurs prix au niveau mondial, indique l’Institut national de la Statistique.

La Tunisie traverse une grave crise économique, exacerbée par les répercussions de la pandémie de coronavirus et le coût élevé des importations d’énergie et de produits de base, sur fond de guerre russo-ukrainienne, qui entre dans son dixième mois.

Partager.

Répondre