fbpx

Turquie-Afrique : Ankara confirme sa percée sur le Continent

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Muhammadu Buhari du Nigeria accueilli à Istanbul par son homologue turc Recep Tayyip Erdogan

16 chefs d’Etats et de gouvernements, 102 ministres dont 26 ministres des Affaires étrangères africains participent au 3ème sommet du partenariat entre la Turquie et l’Afrique qui se tient du 16 au 18 décembre à Istanbul. Malgré le contexte de la pandémie du Covid-19, le niveau de participation est sans commune mesure avec les deux précédentes éditions.

« Nous croyons en l’Afrique et marcherons ensemble vers l’avenir » a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu dans une déclaration de foi au continent. Cavusoglu a prononcé vendredi 17 décembre le discours d’inauguration de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays participants à l’événement sur le thème « un partenariat renforcé pour une prospérité et un développement communs ». Le chef de la diplomatie turque a notamment insisté sur la vision stratégique que représente l’Afrique pour la Turquie, rappelant que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, compte parmi les chefs d’Etats qui ont effectué le plus grand nombre de visites dans les pays africains, une cinquantaine au total dans plus de 30 pays. « Notre objectif c’est de gagner ensemble avec l’Afrique, de marcher ensemble vers l’avenir », a-t-il souligné. Cavusoglu a parlé des actions entreprises par la compagnie aérienne Turkish Airlines afin de relier l’Afrique au reste du monde ajoutant que les thèmes principaux de ce 3ème sommet sont la Santé, l’Agriculture et l’Éducation.
Au terme de ce rendez-vous, un plan d’action sur 5 ans sera élaboré comprenant des actions concrètes dans de nombreux domaines comme le développement, le commerce, l’industrie, l’éducation, la femme et la jeunesse, les infrastructures, l’agriculture et la santé. Ankara a au passage tancé les juntes actuellement au pouvoir à Bamako et Conakry. «Les dirigeants élues ne doivent plus être renversés par les armes», a-t-il dit avant de préciser que la Turquie augmentera son soutien aux pays africains dans la lutte contre le terrorisme. 
La ville d’Istanbul accueille l’évènement pour la seconde fois, après la première édition tenue en 2008. La deuxième édition du sommet s’est, elle, déroulée en 2014 dans la capitale de la Guinée équatoriale, Malabo.

Partager.

Répondre