Dernières nouvelles
Accueil » Grand entretien » Said Zarrou, PDG de Marchica Med

Said Zarrou, PDG de Marchica Med

” La baie de Cocody est un projet structurant “

Le projet de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody (Côte d’Ivoire) commence à prendre forme. Ce projet conduit par la société marocaine Marchica Med et le Gouvernement ivoirien nécessitera un financement de 100 milliards de FCFA. Said Zarrou, PDG de Marchicha Med, revient sur ce méga projet qui ambitionne de redonner vie à la baie de Cocody.

 

Said ZarrouAFRIMAG : En début du mois de juin dernier, lors de la visite du Roi Mohammed VI à Abidjan, l’expertise marocaine, via Marchica Med, a été sollicitée pour la réalisation du Projet de Sauvegarde et de Valorisation de la Baie de Cocody en Côte d’Ivoire. Que faut-il retenir de la convention que vous avez signée dans ce sens ?

 Said Zarrou : Lors de la dernière visite de sa Majesté c’est l’ensemble du montage opérationnel du projet qui a été arrêté et à cette occasion quatre conventions ont été signées. Ces dernières viennent mettre en exergue le caractère innovant du projet à travers la mise en place d’un modèle pilote de co-développement. La maîtrise d’ouvrage du projet a été confiée au ministère ivoirien des Infrastructures économiques ainsi qu’à celui de la Construction, du logement, de l’assainissement et de l’urbanisme. La structuration financière du projet, estimé à 100 milliards de Francs CFA, sera assurée par la banque marocaine : Attijariwafa bank et sa filiale ivoirienne, Société ivoirienne de banque (SIB). Les aspects techniques de maîtrise d’œuvre seront portés, dans un cadre partenarial, par les bureaux d’étude marocain et ivoirien CID (Conseil, ingénierie et développement) et BNETD (Bureau national d’études techniques et de développement).

le Roi Mohammed VI et le Président Alassane Ouattara

Le Roi Mohammed VI et le Président Alassane Ouattara

La réalisation du projet sera confiée, dans le cadre d’un dialogue compétitif, aux entreprises marocaines et ivoiriennes les plus performantes. Marchica Med, société d’État marocaine, assistera les deux ministères ivoiriens pour la réalisation du projet et veillera à sa bonne exécution.

Sur le dernier point et celui qui nous intéresse ici, il faut noter que c’est la première fois que le Maroc présente un package complet intégrant l’expertise technique, le pilotage technique, le financement et la réalisation des travaux. Cela démontre que le Maroc dispose de toutes les ressources nécessaires pour mener à bien ce projet d’envergure.

Concrètement qu’apportera Marchica Med à la réalisation de ce méga projet doté d’une enveloppe budgétaire estimée à 1,7 milliard DH (100 milliards de Francs CFA) ?

Marchica Med est une société d’Etat marocaine et a été désignée comme un ensemblier. Ainsi, Marchica Med est initiatrice du projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocod. Elle est en charge de l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour le pilotage et la réalisation du projet.

En quoi consiste globalement ce projet ?

Après avoir subi une pollution accrue et des inondations répétées, la Baie de Cocody souffre aujourd’hui d’une grave dégradation environnementale. Le projet a pour objectif premier, la résolution durable de la problématique de la pollution de la Baie et de son bassin versant. Ce dernier sera dépollué, reboisé et réaménagé en une coulée verte de plus de 3000 hectares. Le projet intègre aussi des solutions pour la dépollution de la lagune Ébrié. Grâce à un système de renouvellement intégrant de nouvelles embouchures à Petit Bassam et à Grand Bassam, la qualité des eaux de la lagune se verra nettement améliorée. Les Abidjanais pourront ainsi vivre dans un environnement sain et des activités liées à la pêche artisanale pourront se développer dans la lagune. Ce projet d’envergure prévoit également le développement d’un programme ambitieux d’équipements sportifs, culturels, ludiques et commerciaux au profit des Abidjanais. Ils compléteront la constellation de lieux attractifs dont dispose Abidjan et pérenniseront son positionnement de destination touristique phare à l’échelle régionale

Existe-t-il des similitudes entre le projet d’aménagement du site de la lagune de Marchica que vous êtes en train de réaliser au Maroc et le Projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody en Côte d’Ivoire ?

Oui en effet, nous parlons de deux projets qui sont construits sur un modèle de co-développement. Il s’agit pour le la Baie de Cocody d’un projet éco-responsable et qui plus est, porteur d’opportunités pour le Maroc.

Quand allez-vous démarrer les travaux en Côte d’Ivoire ?

Le lancement des travaux reste tributaire de la finalisation des dernières études mais nous espérons avec nos partenaires ivoiriens pouvoir concrètement démarrer avant la fin de cette année.

Le Projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody constitue votre première sortie à l’international, notamment à l’intérieur du continent. Envisagez-vous de vous déployer dans d’autres pays ?

La démarche participative adoptée pour la conception du projet, les valeurs de développement durable dont il est porteur, ainsi que le montage opérationnel innovant arrêté pour sa réalisation donneront corps à un partenariat exemplaire entre les deux Nations. Ce modèle de co-développement pourra se renforcer en se déployant à l’échelle continentale et en s’ouvrant sur le monde à travers des partenariats triangulaires.

 

Aménagement du territoire Environnement Marchica Med Said Zarrou

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*