fbpx

246 millions de dollars de la BM pour la protection du littoral dans trois pays d’Afrique de l’Ouest

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Groupe de la Banque mondiale a approuvé un financement de 246 millions de dollars pour protéger le littoral au Ghana, en Gambie et en Guinée-Bissau.

Dans un communiqué, le groupe précise que cette subvention était destinée au deuxième Projet d’investissement pour la résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (WACA ResIP 2), qui vise à éliminer les risques d’érosion côtière, d’inondation et de pollution pour les personnes dépendant de l’agro-industrie et du tourisme le long des côtes des pays bénéficiaires.

Ce deuxième projet vient élargir le Programme de gestion du littoral ouest-africain (WACA) qui couvrait déjà le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, Sao Tomé-et-Principe, le Sénégal et le Togo, selon la même source.

Les défis du développement en Afrique de l’Ouest côtière sont complexes et multisectoriels par nature, selon le groupe. « Aucun pays ne peut les résoudre seul. C’est pourquoi le programme WACA, de par sa conception, inclut l’intégration et les solutions régionales », souligne-t-on.

« Les solutions sont forcément régionales pour obtenir des résultats durables. Nous sommes heureux de constater une coopération et un dialogue accrus autour du programme WACA. En travaillant ensemble avec les pays, les institutions impliquées apporteront des réponses adéquates et des économies d’échelle au niveau régional », a déclaré Boutheina Guermazi, directrice de la Banque mondiale pour l’intégration régionale en Afrique subsaharienne, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Partager.

Répondre