fbpx

Agribusiness : L’hévéa et le coton ivoiriens financés à hauteur de 31 millions d’euros

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le groupe Olam Agri et la structure d’État : Banque nationale d’investissement (BNI) ont décidé de financer ces deux filières avec un mémorandum faisant office de cahier de charges

Ainsi, du côté d’Abidjan, le groupe agro-industriel Olam Agri a conclu un partenariat avec la Banque nationale d’investissement (BNI). Le but est de faciliter l’accès au financement des entrepreneurs dans les filières hévéa et coton pour un montant de 31 millions d’euros.

Soutenir les acteurs des filières hévéa et coton

Partheeban Theodore, le directeur régional d’Olam salue la signature du mémorandum d’entente avec la BNI qui traduit la volonté d’accompagner les acteurs des filières hévéa et coton à mieux développer leurs activités, réaliser des rendements croissants de qualité, et avoir accès au financement et au marché.

Ce montant vise à financer les activités des opérateurs dans les deux filières qui seront présélectionnés par Olam Agri et présentés à la BNI. Concrètement, Olam Agri leur apportera une assistance commerciale et technique pour accroître leur rendement et obtenir des produits conformes aux standards internationaux.

À rappeler que Olam Agri est elle-même présente en Côte d’Ivoire dans le coton à travers la Société d’exploitation cotonnière (SECO SA). Idem pour l’hévéa avec la Société agroindustrielle de la Comoé (SAIC). 

Partager.

Répondre