fbpx

Cédéao : Le Nigeria réautorise Dangote à exporter par voie terrestre

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le gouvernement nigérian vient d’autoriser Dangote Cement à reprendre ses exportations par voie terrestre avec les pays voisins, une première depuis août 2019, date à laquelle le géant ouest-africain avait pris la décision radicale de fermer la frontière avec le Togo et le Niger. L’espoir de la reprise des échanges entre ces pays de la Cédéao et le Nigeria renaît.

Le gouvernement de Muhammadu Buhari serait-il revenu à de meilleurs sentiments dans ses relations avec ses voisins, ou bien s’agit-il d’une décision uniquement en faveur du groupe industriel de l’homme le plus riche d’Afrique ? Pour le moment, nul n’est sûr de rien. En revanche, Dangote Cement est bel et bien autorisé à reprendre ses exportations de ciments vers le Niger et le Togo, durant le quatrième trimestre de l’année 2020. C’est ce qu’a affirmé Michel Puchercos, le Directeur général de l’entreprise. Ce dernier, n’a cependant pas cité le Bénin qui est le pays le plus touché par la fermeture des frontières, notamment à cause de la réexportation de produit en tous genres, comme les voitures d’occasion ou des articles du secteur agroalimentaires.

Cette nouvelle autorisation pour Dangote Cement est néanmoins perçue comme un premier pas vers la réouverture des frontières terrestres du Nigeria, après près de 16 mois de fermeture. Tout le monde espère que d’autres entreprises suivront, afin qu’à termes le commerce au sein de l’espace Cédéao recommence à se faire comme avant le mois d’août de l’année dernière.

tinmar 970

Mais pour le moment, le gouvernement nigérian n’autorise qu’un volume limité à la société Dangote Cement qui doit utiliser la voie maritime pour compléter ses exportations.

 

Partager.

Répondre