fbpx

Côte d’Ivoire/Medias : 300 millions de FCFA d’impayés au détriment des Éditeurs ivoiriens

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (GEPCI) affiche un assiette de 300 millions de FCFA imputée à Edipresse, l’entreprise qui s’occupe de la distribution de la presse locale et internationale.

C’est à l’issue d’une Assemblée générale extraordinaire que le président Zohoré Lassane a déclaré le montant au cœur du contentieux. Une tribune qui a permis de dénoncer les maux « de la presse imprimée en Côte d’Ivoire. 
Depuis mai 2021, Edipresse n’a plus honoré ses engagements, sans oublier que les coûts d’impression connaissent une augmentation allant du simple au double, de 50.000 FCFA à 100.000 FCFA, selon le GEPCI. Une hausse  à hauteur de 48% du prix du papier sur le marché international, qui justifie l’appel de Zohoré au gouvernement à accorder une subvention à l’impression.
Pour se faire entendre, une journée presse morte est envisagée avec la presse numérique. On en saura plus à la prochaine Assemblée générale prévue incessamment.

Partager.

Répondre