fbpx

Déficit budgétaire : Le Sénégal affiche un manque à gagner de plus de 500 millions d’euros

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) du Sénégal a rendu public son rapport. Le solde budgétaire national affiche un déficit de 385,8 milliards de FCFA, soit 578,700 millions d’euros

 

Au cours de l’exercice budgétaire de 2020, le manque à gagner s’élevait à 330,3 milliards de FCFA, et s’est accentué de 55,5 milliards de FCFA. Cette situation fait suite à des dépenses publiques de loin plus importantes (732,4 milliards contre 688,8 milliards à fin février 2020) que les ressources globales (346 milliards).

Néanmoins, les dépenses budgétaires ont vu leur niveau augmenter de 43,6 milliards de FCFA. Selon la DPEE «cette hausse traduit la progression des intérêts sur la dette publique et des dépenses d’investissement, atténuées, toutefois, par la baisse des dépenses de fonctionnement». Les intérêts sur la dette publique (88,8 milliards) et les dépenses en capital (280,7 milliards) ont en effet progressé respectivement de 47,3 milliards (+113,8%) et 8,8 milliards (+3,2%).

A noter que la masse salariale a enregistré une progression modérée de 0,9 milliard pour se situer à 140,8 milliards de FCFA à fin février 2021.

Les Investissements entrepris par le gouvernement ont enregistré une hausse à travers les ressources extérieures estimées à 151,9 milliards de FCFA et qui se sont confortées de 42,3%. Par contre, les investissements financés sur ressources internes, s’évaluent à hauteur de 128,8 avec une baisse de 22% durant l’exercice de 2020.

Le Covid-19 a été à l’origine de la baisse des recettes non fiscales (-8,3%) et fiscales (-4%). Ces dernières, évaluées à 308,2 milliards de FCFA, ont baissé de 12,8 milliards à la faveur, notamment, de la baisse des impôts directs, des taxes sur biens et services intérieurs et de la TVA à l’import qui se sont amoindris respectivement de 11,4 milliards, 24,1 milliards et 0,9 milliard pour se situer à 117,6 milliards, 57,8 milliards et 56,1 milliards à fin février 2021.

En revanche,  la loi des finances 2021 du Sénégal est évaluée à 4589,15 milliards CFA contre 4215,2 milliards en 2020. 

 

Partager.

Répondre