fbpx

Désenclavement : Le 2eme pont de Kayes au Mali opérationnel

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Premier ministre du Mali, Moctar Ouane, a procédé, le samedi 27 février 2021 à l’inauguration du 2e pont de Kayes ( 500m) et de ses voies d’accès ( 17 km). Pour un coût global de 58,15 milliards de FCFA, il permet de rapprocher le Mali du port de Dakar ainsi que de Nouakchott.

Première région du pays, Kayes a abrité l’ouverture du second pont de son histoire. Le premier devenu caduc, ne répondait plus aux sollicitations du traffic entre Bamako et Dakar. 

Financé par le budget national, il coûte 58,15 milliards de FCFA. D’une longueur de 541,30ml il a été conçu de façon mixte en acier-beton permettant la réalisation de 3 exécutoires afin de diriger les eaux de pluie vers le fleuve Sénégal.


La construction du pont fut exécutée sur 24 mois par l’entreprise SOMAFREC. Les voies d’accès au pont ont une longueur totale de 16,7 km, exécutés par l’entreprise chinoise Covec-Mali, pour un coût de 18,99 milliards de FCFA sur une durée de 15 mois, hors saison des pluies.

À l’issue de la cérémonie, le Premier Ministre satisfait de l’ouvrage, a déclaré : « jusqu’ici, nous n’avions qu’un pont à Kayes, lequel est saturé et avait besoin d’être revu. Ce pont était attendu, il est d’une nouvelle génération, plus large, plus adapté aux mouvements des hommes et des biens et plus sûr. Vu l’importance du trafic entre deux pays voisins, le Sénégal et le Mali, il est ouvert à 1000 camions par jour».

Il faut noter que ce pont ouvre la voie à deux autres : Banjul et Nouakchott. Mieux, il facilitera le contournement de la ville par les gros porteurs, évitant au passage les désagréments enregistrés auparavant. 

Toute chose qui ouvre le Mali aux voisins de Kayes que sont le Sénégal, la Guinée et la Mauritanie.

Partager.

Répondre