fbpx

Guinée : Les dignitaires du régime Alpha Condé écroués

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans la soirée du mercredi 6 avril, les barons du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) ont été écroués à la prison Centrale de Conakry. Ils sont désormais attendus à la barre lundi prochain.

La junte avait prévenu une semaine après le putsch du 5 septembre 2021 en recevant les dignitaires du régime déchu que tout déplacement hors des frontières ne sera pas autorisé. Six mois après, la junte est passée à l’action en plaçant plus de 37 anciens ministres, dirigeants d’entreprise et d’administration publique en détention provisoire.

Avec à leur tête l’ex Premier ministre Kassory Fofana, ils sont accusés de «corruption, blanchiment de capitaux, détournement de deniers publics, enrichissement illicite».

L’ancien parti au pouvoir (RPG) se dit gravement préoccupé par la série de convocations à la gendarmerie nationale visant ses hauts responsables et anciens ministres, dénonce des «agissements qui s’apparentent à un acharnement ciblé».

A noter que ces arrestations interviennent au lendemain du congrès extraordinaire du parti qui a sonné la remobilisation des troupes. Cette posture d’opposant naturel à la junte n’était pas à négliger politiquement.

Les mis en cause sont désormais attendus à la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief) à partir du lundi 11 avril. Malgré sa frustration, le RPG Arc-en-ciel réaffirme sa pleine confiance en la justice guinéenne.

Partager.

Répondre