fbpx

La Côte d’ivoire parmi les géants aurifères

Pinterest LinkedIn Tumblr +

En 2025, le gouvernement ivoirien se fixe l’objectif de 65 tonnes de production d’or et une contribution de 6 % au PIB pour le secteur minier.

L’un des actifs aurifères sur lesquels il va s’appuyer est la mine d’Abujar, dont le potentiel des réserves est énorme. Son exploitation est prévue d’ici la fin 2022. Le chronogramme devrait être tenu. L’exploitant de la mine, le groupe australien Tietto Minerals a annoncé une augmentation de capital qui lui permettra de lever 130 millions de dollars australiens (environ 98 millions de dollars américains) destinés aux travaux de la construction de la mine d’Abujar.

« Nous avons cherché à soutenir la société avec des investisseurs partageant les mêmes idées, désireux de voir la société réaliser sa première production d’or au quatrième trimestre de l’année 2022 et produire 260 000 onces d’or en 2023 », explique Caigen Wang, Directeur général de la compagnie, cité par l’agence Ecofin.

L’entrée en production d’Abujar devrait permettre au gouvernement d’atteindre l’objectif de production annuelle d’or de 65 tonnes dans trois ans. Ce site devrait produire 1,2 million d’onces d’or et générer 3,2 milliards de dollars de revenus.

Partager.

Répondre