fbpx

L’Afrique, deuxième marché au monde d’ici 2017, selon Deloitte

Pinterest LinkedIn Tumblr +

afriqueL ’Afrique, sera d’ici l’année 2017 le deuxième marché pour investir. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par le cabinet Deloitte et présentée lors d’un congrès de distribution qui a eu lieu mercredi 19 novembre à Johannesburg. «Même s’il est trop tôt pour baptiser la récente croissance africaine de « miracle africain », de l’avis de beaucoup de spécialistes, l’Afrique, et en particulier l’Afrique sub-saharienne, en est là où l’Asie du sud-est était il y a 30 ans, au bord du boom», introduit l’étude. Selon les auteurs, ce n’est pas la demande qui manque en Afrique mais l’offre ». Investir les marchés du continent reste «complexe et difficile» et les revenus sont «relativement faibles en moyenne», mais les entreprises «prêtes à innover en adaptant leurs circuits, leur marque et leur portefeuille d’activités» ont de grandes chances d’être payées en retour, explique Deloitte, avant d’ajouter l’Afrique exige de prêter attention à une croissance durable sur le long terme plutôt qu’au profit du court terme». 

Partager.

Répondre