fbpx

Les nouvelles ambitions de l’Africa Investment Forum

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Banque africaine de développement (BAD) vient de lancer l’édition 2022 de son Africa Investment Forum (AIF) qui réunit des dirigeants, des experts et des entrepreneurs issus du monde entier.

Ce rendez-vous, le troisième depuis le lancement du Forum, s’est ouvert ce mercredi 02 novembre à Abidjan. Ses travaux prendront fin vendredi 04 novembre.

Réunissant environ 1 500 participants, l’événement est placé cette année sous le thème «Renforcer la résilience économique grâce à des investissements durables». A quelques mois de la COP27 qui se déroulera à Charm el-Cheikh en Egypte, l’événement servira notamment à mobiliser des investissements dans les secteurs de l’énergie et du climat.

Pour son promoteur, la BAD, ce Forum offre aux investisseurs privés «une plateforme fiable de transactions et d’investissements dans des projets bancables, ainsi qu’un cadre de discussion privilégié avec les pouvoirs publics, aux fins de mobiliser des capitaux pour investir dans les secteurs stratégiques».

«En plus des défis politico-sécuritaires qui menacent la paix et la stabilité en Afrique, cette édition de l’AIF se tient dans un contexte marqué par les conséquences de la pandémie de la Covid-19 et de celles de la guerre russo-ukrainienne. Il est nécessaire de renforcer la résilience économique de nos pays, notamment contre les chocs extérieurs et d’assurer notre souveraineté économique et alimentaire», a indiqué Tiémoko Meyliet Koné, Vice-président de la République de Côte d’Ivoire, à l’inauguration du Forum.

Les deux premières éditions de Africa Investment Forum ont permis de mobiliser des portefeuilles de transaction évalués respectivement à 46,9 milliards et 67,7 milliards de dollars, selon les organisateurs. L’édition 2022 espère dépasser la barre des 100 milliards de dollars de transactions !    

Partager.

Répondre