fbpx

Logement et immobilier : Shelter Afrique enregistre un bénéfice net de 1,04 million de dollars pour 2021

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’annonce a été faite lors de la 41ème  assemblée générale annuelle de la société qui s’est tenue au Zimbabwe.

Les actionnaires ont également approuvé la nomination de Thierno-Habib Hann en sa qualité de nouveau directeur général de la Société panafricaine.

Victoria Falls au Zimbabwe. Shelter Afrique, l’institution financière panafricaine qui soutient exclusivement le développement du secteur du logement et de l’immobilier en Afrique, a enregistré un bénéfice d’exploitation de 1,04 million de dollars US, en hausse par rapport à la perte d’exploitation de 0,58 million de dollars US que la société a enregistrée en 2020.

La Société a contenu ses charges d’exploitation à 8,04 millions de dollars US en 2021, contre 8,44 millions de dollars US en 2020, soit une baisse de 10 %. Elle a également freiné ses dépenses de fonctionnement qui sont passées de 8,35 millions de dollars US en 2020 à 7,71 millions de dollars US en 2021.

Le revenu brut de la Société a toutefois légèrement diminué pour s’établir à 12,09 millions de dollars en 2021, contre 13,94 millions de dollars en 2020.

S’adressant aux actionnaires lors de la 41e Assemblée générale annuelle tenue à Victoria Falls, au Zimbabwe, le président de Shelter Afrique, Ephraim Bichetero, a déclaré que les initiatives de transformation entreprises et la résilience de ses activités ont permis à la société de traverser la tempête du Covid.

Renforcer la valeur de l’action

«Ce bénéfice continue de s’appuyer sur l’engagement de Shelter Afrique à revenir à une viabilité financière complète, l’un des trois objectifs stratégiques de la société, ainsi qu’à renforcer la valeur actionnariale et l’impact sur le développement et la viabilité organisationnelle», a déclaré Ephraim Bichetero, Président de Shelter Afrique. Et d’ajouter : «je tiens à féliciter le conseil d’administration, la direction et le personnel pour leurs efforts continus en vue d’atteindre les résultats souhaités à l’avance ».

Viabilité financière

Dans le Plan stratégique 2019-2023, la Société prévoyait un retour à la viabilité financière d’ici 2020 et une rentabilité globale d’ici 2023, un exploit qu’elle a réalisé deux ans plus tôt que prévu.

« Notre performance financière 2021, malgré l’environnement macroéconomique et sociopolitique, indique que le plan de redressement recommandé par le conseil d’administration et approuvé par les actionnaires continue d’être l’étoile polaire sur notre chemin vers le retour à la stabilité et à la viabilité financières. En tant que direction, nous sommes encouragés par cela et attendons avec impatience le défi des années à venir», a indiqué Kingsley Muwowo, Directeur général de Shelter Afrique Group AG.

Au cours de l’année sous revue, le total des actifs a diminué de 5%, passant de 176,68 millions de dollars US en 2020 à 167,31 millions de dollars US en 2021, en raison de la réduction de 100% du règlement de la dette totale suite au remboursement de 34,71 millions de dollars US.

La liquidité a diminué de 33%, passant de 47,41 millions de dollars US en 2020 à 31,59 millions de dollars US en 2021, en raison d’importants paiements de service de la dette sur l’obligation FCFA et la dette DRA s’élevant à 35,87 millions de dollars US. Cependant, le ratio de liquidité est resté solide, clôturant à 19 %, soit 4 points de pourcentage au-dessus du seuil minimum de 15 %.

Les fonds des actionnaires ont augmenté de 19 %, passant de 135,74 millions de dollars US en 2020 à 161,60 millions de dollars US en 2021 en raison des nouvelles souscriptions au capital de 24,85 millions de dollars US et du bénéfice de 1,04 million de dollars US pour l’année. Cette augmentation porte le capital libéré total de 15%, passant de 157,29 millions de dollars US en 2020 à 182,14 millions de dollars US en 2021.

«Nous sommes reconnaissants à nos actionnaires pour leur soutien indéfectible à travers la poursuite de la capitalisation de la Société, avec 24 millions de dollars US reçus en 2021 contre un objectif de 17 millions de dollars US. La réception de ces fonds a été réalisée dans un contexte de contraintes budgétaires sévères, et nous en sommes conscients», a déclaré Muwowo. Ce dernier a ajouté que la société continuerait d’examiner diverses options de levée de capitaux, y compris de nouvelles options de capital et d’emprunt par l’émission d’obligations en monnaie locale pour développer et approfondir les marchés de capitaux africains.

«Nous avons récemment achevé une première émission d’obligations non garanties de premier rang à taux fixe de série 1 de 46 milliards de ₦ (110,7 millions de dollars US) sur le marché des capitaux nigérian dans le cadre de son programme d’émission d’obligations de 200 milliards de ₦ (481,3 millions de dollars US) pour le logement et le développement urbain au Nigeria. Nous prévoyons d’émettre des obligations similaires sur les marchés d’Afrique de l’Est, notamment au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie et au Rwanda», a déclaré M. Muwowo.

Nouveau directeur général

Entre-temps, les actionnaires de Shelter Afrique ont approuvé la nomination de Thierno-Habib Hann au poste de nouveau directeur général de la société. Il remplacera Andrew Chimphondah qui a quitté l’entreprise en février.

Thierno-Habib Hann possède une vaste expérience internationale dans le financement du logement, les marchés de capitaux et le financement structuré, la création et la gestion de fonds d’investissement auprès d’institutions bancaires et multilatérales.

Actuellement, il est responsable Asie-Pacifique pour le financement du logement et les marchés de capitaux à la Société financière internationale (IFC), basée à Bangkok et auparavant en charge de l’Afrique et du Moyen-Orient, basée à Nairobi.

«Le processus était très compétitif et Hann a été sélectionné en fonction du mérite et de la compétence. Il devrait renforcer la gouvernance, incarner nos valeurs et piloter la stratégie d’investissement de la société axée sur la fourniture de logements abordables à grande échelle», a indiqué Bichetero.

Thierno-Habib Hann rejoindra l’organisation une fois qu’il aura terminé son contrat actuel avec la Société financière internationale. Muwowo continuera d’exercer les fonctions de directeur général par intérim.

Partager.

Répondre