fbpx

Marché du pétrole : Le pétrole semble s’installer au-dessus de la barre des 50 dollars

Pinterest LinkedIn Tumblr +

On en oublierait presque que le 30 octobre dernier, le pétrole avait clôturé la séance autour de 37 dollars seulement, tellement que le baril de Brent ne cesse de grimper. Ce lundi 14 décembre, les prix du pétrole sont au-dessus de 50 dollars, pour la deuxième fois consécutive. Beaucoup d’experts estiment que la hausse des cours du pétrole pourrait se poursuivre durablement, pour plusieurs raisons.

La première en est le début de la campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus à grande échelle un peu partout dans le monde. En Angleterre, mais également aux Etats-Unis, en Russie et au Canada, les citoyens ont reçu leurs premières doses de vaccins, laissant penser que la pandémie du Covid-19 est sur le point d’être vaincue. Cela signifie que les restrictions imposées à l’économie mondiale seront bientôt levées, notamment concernant les secteurs des voyages, du tourisme et même de la production industrielle domestique.

L’autre raison est que la reprise, une fois amorcée, aurait tendance à s’accélérer compte tenu de l’effet d’entraînement des secteurs directement concernés par la crise.
Ainsi, les marchés sont en train d’anticiper une année 2021 bien meilleure que celle de 2020, ce qui stimulera la demande en énergie, pour le transport comme pour la production industrielle. La plupart des pays dont l’économie connaît une récession en 2020, bénéficieront d’une reprise synonyme de hausse de la consommation énergétique, d’où cette forte hausse des cours du pétrole. Il est probable d’ici fin janvier, notamment si les retombées des premiers vaccins sont positifs, que les prix du pétrole remontent encore au-dessus de 60 dollars.

tinmar 970

Partager.

Répondre