fbpx

Maroc : Signature d’une convention de partenariat entre le Groupe BCP et AMEE

Pinterest LinkedIn Tumblr +

En marge de la deuxième étape de son roadshow «Les Régionales de l’Investissement », qui s’est tenue ce 25 mai, à Rabat, le Groupe BCP a procédé à la signature d’un accord de partenariat avec l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique (AMEE).

«Ce partenariat vise à encourager la dé-carbonation des entreprises afin de leur permettre d’améliorer leur compétitivité et de réduire leur empreinte carbone», a indique-t-on après la signature de cette convention. A travers cette alliance, l’AMEE et la BCP posent les bases d’une coopération pérenne, en vue de concrétiser les objectifs de la stratégie énergétique nationale et préparer les entreprises marocaines aux nouvelles exigences des marchés internationaux en matière de dé-carbonation.

Dans son mot prononcé à l’occasion, Mohamed Karim Mounir, Président du groupe BCP a insisté, sur l’engagement du Groupe pour accompagner efficacement les efforts menés afin d’encourager l’investissement au sein des régions. «Nous ferons en sorte que les produits, les mécanismes et les leviers puissent être adaptés progressivement aux besoins de chaque région» a-t-il promis.

Après la signature de la convention de partenariat, l’AMEE s’engage à apporter l’assistance technique à la BCP dans le conseil et la sélection des projets éligibles aux offres de financement dédiées à l’économie verte, à réaliser des actions de sensibilisation dans le domaine de l’efficacité énergétique en faveur aussi bien de la clientèle de la Banque Populaire que de sa force de vente.

La Banque s’engage également à accompagner les projets d’investissement à faible intensité de carbone, à travers une panoplie d’offres de financements verts. «Il est important pour nous d’accompagner nos clients dans la réduction de leur empreinte carbone», a souligné Jalil Sebti, notant que ce  partenariat permettra aux deux institutions d’aller encore plus loin, en mettant à profit des instruments dédiés au financement de l’économie verte. «Il nous permettra également de sensibiliser nos clients à l’importance de mettre en place les mécanismes d’efficacité énergétique, non-seulement pour être en phase avec les engagements du Maroc, mais aussi pour leur permettre de baisser leurs coûts par une meilleure compétitivité.»

De son côté, Saïd Mouline de l’AMEE a insisté sur l’importance de mêler l’aspect technique aux problématiques de financement pour assurer la réussite de cette démarche : «nous apportons aujourd’hui notre appui technique aux entreprises dans leurs démarches de dé-carbonation, de réduction de leur consommation d’énergie…, mais l’accompagnement financier est également nécessaire.» Et d’insister :  «notre convention avec la Banque Centrale Populaire permettra d’apporter les outils financiers, en parallèle avec l’accompagnement technique que mène l’AMEE avec différents acteurs.»

Un agenda important

Notons qu’à l’agenda de cette rencontre, trois panels, dédiés respectivement aux thèmes : «Atouts et opportunités de la région», «Banque de projets et relance de l’investissement», et «Relance de l’investissement : mécanismes de financement et d’accompagnement».

Ceci étant, le groupe BCP est l’une des premières institutions bancaires du Maroc.

Il est composé de 8 Banques Populaires Régionales (BPR) à vocation coopérative, de la Banque Centrale Populaire (BCP), organe central du Groupe, de forme société anonyme cotée en Bourse, de filiales spécialisées, de fondations et de banques et représentations à l’étranger.

Le groupe BCP est présent dans 32 pays dans le monde. Il est, au Maroc, le premier collecteur de l’épargne (26% de PdM) et un acteur majeur du financement de l’économie (24% de PdM).

 

Partager.

Répondre