fbpx

Mauritanie : JESA assiste la SNIM dans les travaux de réhabilitation et de modernisation de l’usine Guelb 1  

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le groupe marocain JESA a annoncé, le 22 juin 2021, par voie de communiqué, avoir signé un contrat d’assistance technique au terme duquel la Société Nationale Industrielle et Minière (SNIM) lui confie le suivi des travaux de réhabilitation et de modernisation de l’usine Guelb 1 à Zouerate, wilaya du Tiris Zemmour, nord de la Mauritanie.

JESA qui est «un fournisseur de solutions de classe mondiale avec un ADN africain» assurera auprès de la SNIM, sur deux ans, des missions de maîtrise d’œuvre et d’assistance suivantes portant sur l’évaluation des offres, l’assistance de la société minière mauritanienne dans l’approbation des études d’exécution, ainsi que le suivi des travaux de montage et de mise en service du projet Guelb1 qui mettra «une pierre à l’édifice que construiront JESA et la SNIM pour un avenir industriel rayonnant de la région», souligne le communiqué.

Le projet Guelb1 qui est une usine d’enrichissement par voie sèche, d’une capacité de 5 millions de tonnes par an, a été mis en exploitation par la SNIM en 1984. Il permet à cette société qui a mis en exploitation des gisements naturellement riches dans la région Tiris Zemmour, à partir de 1961, pour produire en moyenne 12 millions de minerai de fer par an, de mettre en valeur ces énormes réserves dans la zone de Guelb Rhien.

La nécessité de réhabiliter et moderniser l’usine Guelb 1 se pose comme l’une des exigences du développement continu de la SNIM et sa volonté d’augmenter ses exportations de fer dont les principales destinations sont la Chine (51,6 %), l’Italie (27 %) et l’Allemagne (8,5 %). C’est ce même impératif qui avait conduit, en 2015, à la construction, sur le même site, d’une deuxième usine d’enrichissement par voie semi-humide (Usine Guelb 2), d’une capacité de 4 millions de tonnes par an et dont le processus est basé sur la technologie HPGR au lieu des Broyeurs Aérofall de l’usine Guelb 1.  

JESA et son portefeuille africain

En ajoutant la SNIM, un opérateur minier d’excellence, à la liste de ses clients, JESA, le plus grand groupe d’ingénierie au Maroc, avec plus de 1 600 collaborateurs, renforce sa présence en Afrique où il est déjà en Côte d’Ivoire, au Bénin, en Guinée, en Éthiopie, et au Rwanda, en sus de ses bureaux ou des installations d’ingénierie à Rabat, Abidjan, Dakar, Addis-Ababa et Cotonou.

Disposant également d’un bureau à Lakeland (États-Unis), JESA qui est une joint-venture entre deux leaders mondiaux, OCP, leader mondial des phosphates et dérivés, et le groupe australien Worley, est l’un des plus grands prestataires mondiaux de services techniques, professionnels et de construction. Il offre une gamme complète de services, couvrant toutes les phases des projets depuis l’analyse du besoin et l’étude de faisabilité jusqu’au management de la construction et l’assistance à la mise en service ou la maintenance dans divers domaines, notamment ceux des phosphates, mines et minéraux, chimie, infrastructures de transport, ouvrages d’art, assainissement, eau et environnement, énergie, et bâtiment.

Partager.

Répondre