fbpx

Mauritanie : un nouveau gouverneur à la Banque Centrale

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Abdel Aziz Ould dahiAbdel Aziz Ould Dahi a été nommé, mi-janvier, par un décret de la présidence de la République, Gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie (BCM). Il remplace à ce poste Sid’Ahmed Ould Raiess qui venait pourtant de bénéficier du renouvellement de son mandat d’une durée de 5 ans.

Le départ d’Ould Raiess, qui a surpris plus d’un, est sans doute lié au scandale de la Maurisbank, dont le PDG, Ahmed Ould Mogaya, est écroué à la prison centrale de Nouakchott depuis près d’un mois.

tinmar 970

L’Etat le rend responsable de la faillite de cette banque, créée il y a à peine un an. C’est en effet la disparition de près de 20 milliards d’UM déposés par des entreprises publiques et des particuliers à la Maurisbank, une institution à vocation de financement islamique, qui a poussé la BCM à lui retirer son agrément, le 30 décembre dernier et à poursuivre ses principaux responsables en justice.

Aujourd’hui que l’affaire a ébranlé tout le système bancaire mauritanien et fait craindre le pire, l’on apprend que la Maurisbank a été absente plus de 9 mois de la compensation et que son capital de 6 milliards d’UM n’avait pas été totalement libéré.

Le nouveau gouverneur de la BCM, 47 ans, était, depuis septembre 2009, Directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie de Mauritanie. Il a occupé auparavant les fonctions de ministre de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration de 2007 à 2008 et de Directeur du Centre Internet du gouvernement de 1999 à 2007.

Membre fondateur de la Communauté des praticiens de la gestion axée sur les résultats de développement en Mauritanie, Ould Dahi, titulaire d’un master en e-gouvernance de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse), est également président du Think Tank Mauritanie perspectives.

Partager.

Répondre