fbpx

Mauritanie. La BID reconfirme son engagement pour le financement de la centrale duale de Nouakchott

Pinterest LinkedIn Tumblr +

centrale dualEnergie. La signature, le 8 avril 2014 à Tunis, d’une convention de vente à terme entre le gouvernement de la mauritanien et la Banque Islamique de Développement (BID) destinée au financement du projet d’extension de la Centrale duale de Nouakchott, vient confirmer les engagements de la BID à accompagner ce projet ambitieux dont on attend la redistribution du surplus énergétique au Sénégal et au Mali.
Le financement porte sur un montant de 60 millions de dollars américains (17,9 milliards d’UM) remboursable sur une période de 17 ans dont 2 de différé. Ce projet vise à assurer l’extension de la Centrale duale Nouakchott Nord en cours de construction de 120 MW à 180 MW en moteurs bicombustibles pouvant fonctionner avec le fuel et le gaz.
Le projet est la première phase d’un autre programme, Gaz to Power, qui porte sur 300 Mégawatts d’énergie pour la Mauritanie, le Sénégal et le Mali financé par la Banque mondiale. C’est dans ce cadre que la directrice des opérations de la BM en Afrique de l’Ouest, Mme Vera Songwe, était de passage à Nouakchott le 24 avril dernier, et a tenu à saluer les efforts de la Mauritanie pour l’intégration africaine.

Partager.

Répondre