fbpx

Nucléaire en Afrique : Le Comité de pilotage du FNRBA examine les plans d’action 2022

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Khammar Mrabit, Directeur général de AMSSNuR

Le Comité de pilotage du Forum des organismes de réglementation nucléaire en Afrique (FNRBA) a tenu, dernièrement, sa 17-ème réunion consacrée notamment à l’état d’avancement des projets en cours et aux plans d’action pour l’année 2022, indique l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNuR).

La réunion a rassemblé des experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), des spécialistes internationaux et des représentants des autorités réglementaires africaines membres du FNRBA. Le président du Forum et Directeur général de l’AMSSNuR, Khammar Mrabit, a souligné, à cette occasion, l’importance de cette réunion pour mettre en lumière les réalisations du réseau et les défis auxquels celui-ci a été confronté durant ces deux dernières années marquées par la propagation du Covid-19, ajoute la même source dans un communiqué.  Il a invité les membres du Comité à entamer une réflexion pour tracer les objectifs stratégiques et les priorités pour les quatre années à venir en tenant compte des défis actuels, tout en gardant à l’esprit que le FNRBA, en tant qu’organisation intergouvernementale, peut obtenir des résultats tangibles grâce au dévouement et à l’engagement de tous ses membres.  Pour ce faire, Khammar Mrabit a proposé des orientations à discuter et à approuver par les membres du Comité de Pilotage concernant notamment la coopération internationale et la sécurité nucléaire. Un représentant de l’AIEA a relevé, de son côté, le rôle du FNRBA dans la sûreté et la sécurité nucléaires dans la région Afrique et l’engagement pris par l’Agence d’apporter le soutien et l’appui nécessaires à ce réseau de coopération pour développer et maintenir des infrastructures nucléaires solides et durables, tout en assurant que le FNRBA continuera à servir de modèle aux autres réseaux de coopération régionaux. Au cours de cette session, les coordinateurs des six groupes thématiques du FNRBA ont présenté l’état d’avancement de leurs projets, leurs plans d’action pour l’année 2022 ainsi que les mécanismes pour leur mise en œuvre. Lesdits groupes interviennent dans les domaines de l’infrastructure législative et réglementaire, de la sûreté radiologique et la sûreté des déchets radioactifs, de l’infrastructure de sûreté nucléaire, de l’infrastructure réglementaire pour la préparation et la réponse aux situations d’urgence nucléaires et radiologiques, de la sûreté du transport des matières radioactives et de l’infrastructure de la sécurité nucléaire.  Créé en 2009, le FNRBA regroupe actuellement les autorités nucléaires et radiologiques de 34 pays africains membres de l’AIEA. Il constitue une plateforme régionale pour l’échange des expériences et le partage du savoir et des leçons retenues en matière de développement des capacités réglementaires et de contrôle et ce, conformément aux orientations et normes internationales de l’AIEA.

Partager.

Répondre