fbpx

Pétrole : Attention, ça monte !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est sans doute la nouvelle qu’attendaient les pays producteurs et que redoutaient tous les importateurs. Depuis l’annonce d’un premier vaccin efficace contre le Covid-19, puis d’un deuxième et d’un troisième voire d’un quatrième, les cours du Brent prennent l’ascenseur.

Ce vendredi 27 novembre 2020, le Brent a terminé la semaine au-dessus de 48 dollars. Il faut retourner en début mars de cette année, soit il y a près de 7 longs mois avant d’avoir des cours proches de ce niveau. Et tout porte à croire que la reprise ne fait que commencer.

C’est dans quelques jours que les premiers programmes de vaccination dans le monde débuteront, notamment au Maroc, ou dans trois à quatre semaines comme c’est prévu en France. Les vaccins efficaces contre le Covid-19 sont au moins au nombre de 5, notamment ceux de Sinopharm, de Pfizer, de Sonofi ou d’Oxford.


Et à mesure que s’allonge cette liste, les cours du pétrole remontent. Beaucoup d’analystes pensent que les cours pourraient rapidement retrouver leur niveau du début de l’année, surtout si les pays producteurs de l’Opep maintiennent leur décision de baisser les quotas de production.

C’est en tout cas, une excellente nouvelle pour des pays comme le Nigeria, l’Angola, l’Algérie, mais également ceux d’Afrique Centrale comme le Gabon et le Congo. Le Sénégal et la Mauritanie qui ont vu un sérieux ralentissement des programmes d’investissement pourraient également retrouver le sourire. En attendant, ils sont parmi les importateurs qui regrettent cette nouvelle hausse.

Partager.

Répondre