Dernières nouvelles
Accueil » A la une » Résultats financiers : Le groupe Banque Populaire surperforme le secteur

Résultats financiers : Le groupe Banque Populaire surperforme le secteur

Bonne tenue d’activité pour le Groupe Banque Populaire. Il affiche des performances commerciales et financières en forte progression.

Mohamed Karim Mounir PDG du Groupe Banque Populaire du Maroc

Mohamed Karim Mounir PDG du Groupe Banque Populaire du Maroc

Au terme du premier semestre 2019, le Groupe Banque Centrale Populaire réaffirme son positionnement de leader et affiche une hausse de ses principaux indicateurs de performance. Selon le communiqué du groupe bancaire marocain, suite à la réunion du 17 septembre 2019,  du Comité directeur du Crédit Populaire du Maroc et du Conseil d’administration pour examiner l’évolution de l’activité et arrêté des comptes au 30 juin 2019, sous la Présidence de Mohamed Karim Mounir, le Produit net bancaire (PNB) consolidé évolue de 4,8% et s’établit à 8,8 milliards de dirhams, tiré par les performances des activités de marché et d’intermédiation bancaire. Les dépôts du Groupe poursuivent leur progression et s’établissent à 286 milliards de dirhams alors que les crédits augmentent de 1,2% à 247 milliards de dirhams. Le Résultat Net consolidé poursuit sa progression et s’apprécie de 2,4% à près de 2 milliards de dirhams. Le Résultat Net Part du Groupe, quant à lui, croît de 5,5% à 1,6 milliard de dirhams. Par ailleurs, le premier semestre 2019 a été marqué par la réalisation de l’opération d’augmentation de capital en faveur des salariés du Groupe d’un montant de 2,2 milliards de dirhams. Cette opération reflète l’engagement du Groupe pour la valorisation et la fidélisation de ses collaborateurs.    

Bonne progression de l’activité bancaire au Maroc

Au Maroc, la Banque Populaire enregistre une bonne progression de ses activités au titre du premier semestre 2019. L’activité d’intermédiation affiche une évolution positive avec une marge d’intérêt clientèle en hausse de 4,2%, tandis que les revenus des activités de marché croissent de 14%. Les dépôts s’établissent à plus de 242 milliards de dirhams suite à une collecte additionnelle de plus de 4 milliards de dirhams sur le marché des particuliers locaux et Marocains du Monde. Cette dynamique commerciale renouvelée auprès des clients particuliers locaux a permis une progression de 25% de part de marché sur ce segment stratégique. Par ailleurs, la Banque Populaire réaffirme son engagement pour le financement de l’économie nationale, et porte son total encours de crédits à plus de 221 milliards de dirhams. La banque enregistre également une hausse de 6,2% de sa marge sur commissions en lien avec l’amélioration significative de l’équipement des clients.  Ces réalisations réaffirment la robustesse de l’activité bancaire au Maroc qui continue de contribuer significativement à la croissance et à la performance du Groupe Banque Centrale Populaire.  

Les filiales africaines tirent encore vers le haut  

Les filiales spécialisées et internationales affichent un PNB en progression de 14% et contribuent à plus de 38% au PNB du Groupe. Les filiales spécialisées, véritable relais de croissance, enregistrent un PNB en progression de près de 20%, tiré par une bonne dynamique commerciale sur l’ensemble des activités et par la surperformance des filiales Corporate and Investment du Groupe. Le PNB des filiales en Afrique subsaharienne évolue de 8,3%, lié notamment au dynamisme de l’activité d’intermédiation bancaire des Banques Atlantique en croissance de +2% sur les dépôts et de +4% sur les crédits. Le premier semestre 2019 a été marqué par la contribution de la nouvelle filiale BCP Bank Mauritius à l’activité du Groupe. L’implantation du Groupe à Maurice lui permet de se positionner sur les flux d’investissements en provenance d’Asie (Chine, Inde et Japon) vers l’Afrique et de proposer à ses clients une offre de Trade et Commerce international unique à l’échelle du continent. En outre, le Groupe a étendu la solution “Atlantique Mobile” à l’ensemble des pays UEMOA à travers son réseau des Banques Atlantique. Cette opération s’inscrit dans le cadre du plan de transformation digitale d’envergure initié par la BCP. Au titre du premier semestre 2019, le Groupe améliore son taux de couverture du risque et renforce sa provision pour risques généraux de plus de 550 millions de dirhams.  Par ailleurs, le coût du risque évolue dans le sillage d’une activité bancaire en croissance.

Banque & Finance Groupe Banque Populaire Mohamed Karim MOUNIR

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Impulse