fbpx

Rwanda accueille la Conférence mondiale de développement des télécommunications

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La capitale rwandaise Kigali accueille ce mois de juin l’édition 2022 de la Conférence mondiale de développement des télécommunications (CMDT), un évènement quadriennal consacré à l’examen des thèmes, projets et programmes se rapportant au développement des télécommunications.

Cette conférence internationale, qui se tiendra pour la première fois en Afrique, aura lieu du 6 au 16 juin au Centre des congrès de Kigali, a annoncé l’Union internationale des télécommunications (UIT) qui organise cet évènement à travers son Bureau de développement des télécommunications.
Selon les organisateurs, la CMDT 2022 définira les stratégies et les objectifs concernant le développement des télécommunications et des Technologies d’information et de communication (TIC), en fournissant des orientations et des indications au secteur du développement des télécommunications de l’UIT.
Placée sous le thème « Connecter ceux qui ne le sont pas encore afin de parvenir au développement durable », la CMDT représente l’occasion de concevoir des approches novatrices et de nouveaux modèles de collaboration en matière de connectivité et de solutions numériques en vue d’atteindre les Objectifs de développement durable (ODD).
Dans la capitale rwandaise, la CMDT accueillera la Table ronde « Partner2Connect » pour le développement du numérique du 7 au 9 juin. Elle sera précédée du Sommet mondial de la jeunesse organisé dans le cadre de l’initiative Generation Connect du 2 au 4 juin.
D’après Doreen Bogdan, directrice du Bureau de développement des télécommunications de l’UIT, « la prochaine CMDT représente une occasion unique d’exploiter le potentiel des partenariats dans le domaine du numérique pour tenir nos engagements en faveur du développement durable à l’horizon 2030 ».
L’initiative Partner2Connect, a-t-elle ajouté, mobilise des dirigeants du secteur public, du secteur mondial des technologies et d’autres parties prenantes, pour mettre l’inclusion numérique à la portée des communautés même les plus difficiles à connecter, afin que les possibilités qu’offre le numérique profitent à tous.

Partager.

Répondre