fbpx

Togo : 120 millions de dollars pour le corridor Lomé-Ouaga-Niamey

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La mise en œuvre du corridor économique Lomé-Ouagadougou-Niamey est en route.

Le gouvernement togolais et la Banque mondiale viennent de conclure en, grande pompe l’accord de financement de cet important projet régional, lors d’une cérémonie tenue en présence du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé et du Vice-président de la Banque, Ousmane Diagana. Au total, 120 millions de dollars (67,8 milliards FCFA) seront alloués au Togo, selon les termes de la convention.

Le corridor routier Lomé-Ouaga-Niamey, long de 1065 km, est un axe incontournable de la chaîne d’approvisionnement des trois pays et un itinéraire essentiel pour leurs économies respectives. Il dessert 65% de la population du Togo, 21% de celle du Burkina Faso et 7% de celle du Niger.

Un accent particulier sera mis sur les transports, avec la construction d’un centre de casse de véhicules, la construction de parkings le long du corridor, la mise en place d’un système d’information intelligent, l’appui à la professionnalisation des acteurs du transport routier ou encore un appui aux établissements bancaires pour le partage du risque pour le rajeunissement du parc automobile gros porteurs. 

L’exécution projet qui s’étale sur 5 ans, est placée sous la tutelle des ministères des Transports du Togo, du Burkina Faso et du Niger. Ces trois pays ont signé un mémorandum d’entente pour assurer l’harmonisation et la coordination du projet. 

 

 

Partager.

Répondre