fbpx

Diplomatie : Le Mali expulse Amadou Bolly, le représentant local de la CEDEAO 

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La nouvelle a été rendue publique par le département des Affaires étrangères ce mercredi 25 Octobre 2021 : Amadou Bolly a 72 heures pour quitter le territoire malien. 

A la surprise générale, le représentant de la CEDEAO au Mali a été remercié par la Transition. Il fut convoqué auprès d’Abdoulaye Diop, chef de la diplomatie malienne pour lui notifier son départ. Selon le communiqué publié à cet effet (voir fac-similé), plusieurs mises en garde lui ont été notifiées.

Finalement le diplomate Burkinabé ne survivra pas à la furie de Bamako, actuellement en froid avec la CEDEAO. Déjà, il faut noter que celui qui est désormais «persona non grata» à Bamako affichait à maintes reprises, son refus d’une prolongation de la transition malienne. Aussi, des sources proches du dossier nous indiquent qu’il avait des affinités avec certaines formations politiques opposées à une rallonge des 18 mois de l’actuel pouvoir.

Cette «bande organisée» avait pour but de motiver la CEDEAO à prendre des sanctions contre le Mali. Des lettres de cette camaraderie inopportune ont été interceptées par le gouvernement. Une situation compromettante qui a donc conduit à son expulsion de Bamako, avec un délai de 3 jours pour plier définitivement bagages.

Partager.

Répondre