fbpx

Abdellah El Mouadden, Directeur général d’Africa Motors/DFSK : SERES, c’est du 100% électrique

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une nouvelle étape dans la relation d’affaires entre les industriels marocain Africa Motors et chinois DFSK : la production au Maroc d’une nouvelle gamme de voitures 100% électrique. Une première sur le continent africain. Déclinée sur deux versions SERES 3 et 5, à commercialiser dans un premier temps sur le marché marocain, cette gamme se veut révolutionnaire. Et la plateforme Africa Marketing&Service Center, sous forme de hub devant faciliter l’accès aux marchés à l’international, viendra en support pour servir de passerelle à l’offre du groupe Africa Motors. Que vaut la SERES? Explications.

AFRIMAG : Africa Motors et son partenaire chinois DFSK ont franchi une nouvelle étape stratégique avec le lancement simultanément au Maroc d’une nouvelle marque automobile 100% électrique, SERES, et d’une plateforme, Africa Marketing&Service Center, pour tisser des liens avec le reste des distributeurs sur le continent. Quelle signification donnez-vous à cette importante étape de votre alliance avec DFSK ?

Abdellah El Mouadden : En effet, comme vous l’avez rappelé si bien, notre partenariat avec le groupe DFSK a franchi une étape très importante à la fois, avec l’inauguration de « Africa Marketing and Service Center » mais également le lancement en avant-première au Maroc de la nouvelle gamme de voitures 100% électrique. Ces évènements représentent une fierté pour le groupe Africa Motors et nous sommes honorés d’avoir été choisis par DFSK afin de préparer la transition technologique et l’avenir de sa voiture électrique SERES, faisant ainsi de Casablanca une plateforme régionale qui relie le Groupe DFSK au reste de ses distributeurs en Afrique.

DFSK qui figure parmi les pionniers des constructeurs de voitures électriques au niveau mondial a mis sur le marché sa marque dédiée SERES qu’Africa Motors vient de lancer. Quels sont les avantages de marque 100% électrique ? Quid de ses modèles ?

La gamme de véhicules particuliers 100% électriques SERES que nous venons de lancer au Maroc, a de fortes valeurs ajoutées qui se distinguent notamment par un design novateur, une qualité et une sécurité embarquée, une haute performance en terme d’utilisation, une forte fiabilité et une technologie de batterie durable de dernière génération. Il y a aussi le plaisir qu’offre une conduite électrique à temps plein sans souci d’autonomie ainsi qu’une force technologique traduite par le développement du système intelligent embarquée de portée étendue en collaboration avec Huawei. Pour la conquête du marché marocain, nous proposons dans une première phase deux modèles, la SERES 3 et la SERES 5.

Comment comptez-vous faire de la marque SERES une référence pour les voitures 100% électriques haut de gamme au Maroc ? Comment voyez-vous, par ailleurs, l’évolution de la voiture électrique dans ce marché ?

La Chine, comme vous le savez, a pris une longueur d’avance considérable par rapport au reste du monde au niveau du développement, de la production, de la promotion et de l’utilisation des véhicules électriques. Le secteur automobile généralement a connu une évolution remarquable ces dernières années. Personnellement, je pense que la voiture du futur sera 100% électrique et en grande majorité chinoise. Particulièrement, au Maroc, je pense que nous avons beaucoup d’atouts et de raisons à promouvoir la voiture électrique. Au-delà de son aspect écologique, la voiture électrique représente un vrai avantage économique pour l’utilisateur. A mon avis, ce genre de projet peut être porté par de grands offices, tels que l’ONEE et l’OCP, avec qui nous sommes aujourd’hui en contact et nous sommes à leur disposition pour les accompagner durant l’acquisition et nous pouvons bâtir ensemble un modèle d’accompagnement adapté à leurs usages. C’est aussi un projet qui peut intéresser les sociétés de location de voitures longue durée, l’administration des régions pour des projets de mobilité pour taxis électriques à l’instar des grandes villes européennes. Un autre domaine, c’est l’utilisation du camion utilitaire électrique pour des raisons sanitaires dans des endroits fermés comme les marchés de gros, les aéroports, les ports, les complexes touristiques… Ce sont là des projets intéressants pour faire la promotion de la mobilité électrique.

Comme vous l’avez souligné dans votre question, nous lançons effectivement une marque 100% électrique SERES qui va être déclinée sur plusieurs modèles et nous espérons que nous ferons une marque de référence pour les voitures 100% électriques haut de gamme.

Quelle est la pertinence de la plateforme, Africa Marketing & Service Center, dans la montée en gamme avec votre partenaire DFSK, que vous venez de lancer en même temps ?

Africa Marketing& Service Center que l’on vient d’inaugurer au Maroc en partenariat avec le groupe DFSK, se veut une plateforme régionale, donc un hub, pour offrir un développement de haute qualité et servir de passerelle pour relier l’offre d’Africa Motors aux marchés étrangers cibles notamment ceux de l’Afrique subsaharienne. Ce dispositif va également promouvoir l’image de marque et l’expérience produit, renforcer la formation et améliorer le service après-vente adossé à nos offres.

Avec votre DFSK vous envisagez de développer l’aspect industriel de votre partenariat, dans un premier temps avec le montage de la gamme utilitaire de DFSK. Où en êtes-vous dans ce projet ?

Effectivement, en juin 2019, nous avons signé avec DFSK un accord de partenariat stratégique qui a permis à notre groupe de développer l’aspect industriel avec le montage de la gamme utilitaire de DFSK. Depuis janvier 2020, notre produit phare qui est le DFSK k01 se monte dans notre usine à Casablanca qui, aujourd’hui tourne à plein régime avec deux équipes (2×8) pour produire 5000 utilitaires et répondre à la demande du marché.

Quid de l’export ?

En effet, notre projet industriel pour l’export se poursuit également et prend même des dimensions plus importantes avec l’inauguration de l’Africa Marketing & Service Center.

DFSK n’a jamais caché ses ambitions sur le segment des VUL au Maroc. Aujourd’hui, il est le leader sur le marché. Comment êtes-vous arrivés là et comment expliquez ce succès ?

Abdellatif Guerraoui, PDG du Groupe Auto Hall, entouré de Li Changlin, ambassadeur de Chineau Maroc et Abdellah El Mouadden, Directeur général d’Africa Motors.

Ce succès on le doit à l’ensemble de nos clients qui ont fait confiance en notre savoir-faire et qui ont franchi la barre des 10 000 partenaires fidèles. Ceci nous a prouvé que notre offre a répondu à un réel besoin des professionnels notamment chez les petites et moyennes entreprises qui opèrent dans le domaine du transport ou dans la micro-logistique. Je tiens à souligner que grâce à la qualité, le prix de nos véhicules utilitaires DFSK ainsi que leurs équipements à savoir les plateaux, les fourgons bennes et les kiosques, nous avons gagné la confiance et la fidélité de nos clients. Je profite de cette occasion pour remercier notre équipe commerciale et marketing qui s’est engagée depuis la naissance de ce projet nous permettant ainsi de réaliser de tels résultats. Notre démarche s’est appuyée en grande partie sur les leviers et les points forts du groupe Auto Hall dont son réseau qui couvre l’ensemble du royaume. Aujourd’hui, Africa Motors est le leader du marché au Maroc des véhicules utilitaires avec une part de marché de 20%. Ce n’est pas par hasard que nous en sommes arrivés-là, mais c’est plutôt grâce à l’engagement et au professionnalisme de nos collaborateurs à qui je présente toute mon estime et ma considération.

Partager.

Répondre