fbpx

Afrique de l’Ouest : 48 millions d’euros de l’AID pour un programme de résilience du système alimentaire

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Il Le Conseil des ministres au Niger a adopté le Projet d’ordonnance autorisant la ratification d’un accord de financement de près de 48 millions d’euros de l’Association internationale de développement (AID) pour financer un programme de résilience du système alimentaire dans la sous-région.   Ce financement, explique un communiqué du Conseil, est « composé d’un crédit de 26 millions d’euros et d’un don de plus de 21 millions d’euros de droit de tirages spéciaux (DTS). Cet accord a été signé le 03 février à Niamey, entre la République du Niger et l’Association internationale de développement (AID), pour le financement du Programme de résilience du système alimentaire en Afrique de l’ouest, phase 1 de l’approche multi-programmatique ».   

Selon le communiqué du gouvernement nigérien, « l’objectif global de l’accord de financement est d’améliorer la préparation contre l’insécurité alimentaire et la résilience des systèmes alimentaires dans les pays de l’Afrique de l’Ouest que sont le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Togo ». Il s’agit spécifiquement, poursuit la même source, d’améliorer les systèmes régionaux de prévention et de suivi des crises alimentaires, de renforcer les services numériques d’hydrométrie et d’agro-conseil pour les agriculteurs, de consolider l’innovation agricole régionale, de renforcer la sécurité alimentaire régionale par la gestion intégrée du paysage, de faciliter le commerce dans les principaux corridors et consolider les systèmes de réserves alimentaires, et en fin, de soutenir le développement de chaînes de valeurs stratégiques et régionales.

Partager.

Répondre