fbpx

Agriculture: L’Angola décaisse 300 millions de dollars US sur 3 ans

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Cette manne est déjà en passe d’être décaissée sur la base d’un quota annuel, pour favoriser l’essor du secteur agricole.

L’Angola est bien décidé à investir dans le développement de son secteur agricole et d’élevage. En témoigne l’investissement public à hauteur de 300 millions de dollars US que le gouvernement vient d’injecter dans le monde rural jusqu’en 2025. 100 millions de dollars sont mis à disposition chaque année, jusqu’au bouclage de la dotation.

Manuel Bartolomeu da Cunha Joao

Manuel Bartolomeu da Cunha Joao Secrétaire d’État à l’Agriculture et à l’Élevage de l’Angola

Le ministère de tutelle a situé les contours de ce plan ambitieux. Le financement vise à aider le secteur de l’agriculture et de l’élevage, à surmonter une partie des difficultés traversées. Le Covid-19 suivi d’un arrêt de la production a conduit à une chute drastique des prévisions. Il est enfin indiqué que les 300 millions de dollars US permettront un saut qualitatif dans la production nationale de produits de l’élevage et d’agriculture. 

L’Angola vise une réduction des importations de viande dans un avenir proche, a déclaré le ministre concerné pendant la première édition du Salon de l’agriculture et de l’élevage à Luanda. 

Une stratégie qui renforcera la politique nationale d’autosuffisance alimentaire prônée par les Hautes autorités.

Partager.

Répondre