fbpx

Assurance : Sanlam en passe de racheter toutes les filiales d’Allianz en Afrique

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’assureur sud-africain Sanlam Ltd. a déclaré mercredi 22 décembre qu’il étudiait des « alternatives stratégiques » avec l’allemand Allianz SE. pour leurs activités africaines respectives, à l’exception du marché intérieur de Sanlam en Afrique du Sud.

Sanlam, l’assureur n°1 d’Afrique du Sud et du continent africain, n’a pas précisé quelles étaient les options, mais a conseillé aux actionnaires de faire preuve de prudence lors de la négociation de ses actions. « Si ces alternatives stratégiques aboutissent à une transaction qui est conclue avec succès, cela peut avoir un effet important sur le prix des titres de Sanlam », indique le communiqué. 
La filiale de Sanlam, Santam, le plus grand assureur non-vie d’Afrique du Sud, a publié une déclaration similaire, affirmant qu’elle était au courant des discussions et envisageait les alternatives stratégiques qui s’offraient à elle concernant ses investissements sur le continent au-delà de l’Afrique du Sud. 
Allianz, qui a une petite opération en Afrique, y compris dans des pays comme le Nigeria et le Sénégal, a déclaré n’avoir rien à ajouter. « Nous cherchons toujours à développer notre activité et cela implique d’explorer des domaines de coopération stratégique qui pourraient accélérer une croissance rentable », a déclaré un porte-parole, ajoutant que cela se faisait régulièrement dans le monde entier. 
L’assureur a réalisé moins de 500 millions d’euros de revenus de ses opérations africaines en 2020, mais cherche à se développer sur le continent. 
Sanlam et Santam ont déjà des opérations couvrant l’Afrique australe, centrale, orientale et occidentale, mais Sanlam a également déclaré qu’elle souhaitait s’étendre au-delà de son marché national. 
Son empreinte chevauche celle d’Allianz dans certains pays d’Afrique de l’Ouest. 
Le site Web d’Allianz Africa indique que là où il n’a pas ses propres bureaux, il cherche à travailler avec d’autres compagnies d’assurance.  
Cette information stratégique a fait monter les actions de Sanlam et Santam de 2% sur la place de Johannesburg.

Partager.

Répondre