fbpx

Burkina Faso : Dans les mines d’or, les affaires continuent !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les compagnies minières poursuivent leurs activités « normalement, malgré les récents évènements qui ont eu lieu dans la capitale Ouagadougou ».

C’est ce qui ressort des communiqués publiés ce lundi 3 octobre par les groupes canadien Endeavour Mining et australien West African Resources, tous deux, très impliqués dans l’industrie aurifère au Burkina Faso. Pour ces multinationales, il s’agit de rassurer les marchés et leurs partenaires inquiets du nouveau coup de force militaire dans ce pays. Endeavour exploite quatre mines d’or au Burkina : Boungou, Houndé, Mana et Wahgnion. De ces sites, sont sortis 826 000 onces d’or en 2021. Pour sa part, l’Australien West African Resources maintient son objectif de production de 220.000 à 240.000 onces sur sa seule mine d’or Sanbrado, entrée en activité en mars 2020.

Le secteur minier représente 12 % du PIB du Burkina Faso, plus de 8 % de recettes de l’Etat et 75 % des exportations, selon les données officielles.

 

Partager.

Répondre